Version classiqueVersion mobile

Pie XII après Pie XII

 | 
Muriel Guittat-Naudin

Conclusion

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le portrait du pape Pie XII qui se dessine au cours de ces décennies est celui d’un homme dont l’image se brise progressivement sur ses silences pendant la guerre. Pontife vénéré après le second conflit mondial pour son action en faveur des victimes et en faveur de la paix, pape en majesté dans les années 1950, il devient à partir des années 1960 le pape du silence, puis le pape de la Shoah dans les années 1990. C’est aujourd’hui à l’aune de la seule extermination des juifs que le pontificat de Pacelli est jugé. En un demi-siècle de controverses, un discours dominant globalement favorable au pape s’est donc effacé au profit d’un discours nettement défavorable ; la légende dorée a fait place à la légende noire : l’action charitable, les efforts pacifiques et l’impartialité du Saint-Siège que le Vatican avait mis en avant après le conflit, en partie pour faire taire les critiques que sa réserve avait soulevées, sont au mieux occultés, au pire discrédités. La place de la mémoire du gén...

© Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, 2015

Licence OpenEdition Books

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search