Version classiqueVersion mobile

Pie XII après Pie XII

 | 
Muriel Guittat-Naudin

Troisième partie. « Un pape qui ne passe pas » (1970-2014)

Introduction

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les années 1970 apparaissent à bien des égards comme une nouvelle période de latence dans l’histoire de la mémoire du silence de Pie XII. L’opinion catholique semble en effet se désintéresser du sujet pour se passionner pour d’autres débats : la contraception chimique, condamnée par Paul VI en 1968, la condition des prêtres, le tiers-monde, l’engagement politique, la place des femmes dans l’Église, la réforme de la liturgie… En ce temps d’incertitudes et de bouleversements postconciliaires, les non-dits de Pacelli sont rarement utilisés pour défendre des conceptions ecclésiologiques particulières. En revanche, la manière dont il a exercé le pouvoir dans l’Église continue de cristalliser l’opposition entre les partisans d’un Vatican III et les défenseurs d’un retour à la tradition1.

C’est au milieu des années 1980 que les lignes de force du débat commencent à bouger dans un contexte mémoriel marqué à la fois par l’émergence de la mémoire de Vichy et par celle de la Shoah. En 1978, Ala...

© Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search