Version classiqueVersion mobile

Pie XII après Pie XII

 | 
Muriel Guittat-Naudin

Première partie. Le silence de Pie XII, la mémoire et l'oubli (1944-1962)

Pie XII, pape de la paix, de la charité et de l’impartialité

(1944-1948)

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le regard que nous portons aujourd’hui sur l’action du Vatican pendant la guerre est en partie brouillé par les jugements postérieurs, largement influencés par les polémiques nées de la pièce de théâtre Le Vicaire. Or, les témoignages et la presse de la fin des années 1940 apprécient et jugent de manière bien plus nuancée l’action de Pie XII durant le second conflit mondial. Au sortir de la guerre, beaucoup estiment que la papauté a rempli – parfois brillamment – sa mission évangélique de paix, de charité et de justice. La réserve adoptée par le souverain pontife est également saluée car elle contraste avec ce que les contemporains avaient retenu de l’action de Benoît XV, le pape de la Première Guerre mondiale : en proposant une « paix blanche » en août 1917, ce dernier s’était en effet attiré les foudres des deux camps en présence qui avaient estimé que cette initiative était contraire à la neutralité du Saint-Siège1. En France, la mémoire collective avait retenu de Giacomo della C...

© Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search