Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L'échange économico-sexuel

 | 
Christophe Broqua
, 
Catherine Deschamps

La globalisation du marché matrimonial vue des Philippines

Gwenola Ricordeau

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les Philippines ont la solide réputation d’exporter des femmes au profit des pays les plus riches : « Nous sommes une nation connue pour ses prostituées et ses domestiques1 », remarquait Francisco Sionil José, le plus célèbre écrivain philippin contemporain2. Chaque jour, environ 1 500 femmes quittent l’archipel depuis l’aéroport international de Manille. Elles ont pour destination les États-Unis, l’Europe, l’Australie, le Canada, le Japon et les grandes métropoles d’Asie et du Moyen-Orient. La plupart possèdent un contrat de travail pour être nourrice, travailleuse domestique, garde-malade, sage-femme, infirmière ou hôtesse ; d’autres, sans doute autour d’une trentaine (Ricordeau, 2010), partent munies d’un visa d’épouse ou de « fiancée ».

Les relations entre femmes philippines et hommes étrangers (et plus particulièrement les mariages mixtes) suscitent une anxiété importante dans l’archipel. Elles sont quasi unanimement considérées par les médias, les politiques publiques, les ONG ...

Auteur

Sociologue. Elle a enseigné dans plusieurs universités aux Philippines et elle est, depuis 2009, maîtresse de confé-rences à l’université Lille 1 au Clersé (Centre lillois d’études et de recherches sociologiques et économiques). Après avoir porté sur les relations familiales et la sexualité des personnes détenues, ses recherches actuelles se concen-trent sur les femmes et les rapports sociaux de sexe aux Philippines. Elle est l’auteure de Les détenus et leurs proches (Autrement, 2008), et d’une dizaine d’articles, dont « Les Philippines de Cory Aquino à Benigno Aquino. Vingt-cinq ans après la transition démocratique » (Mouvements, 2011, vol. 67, no  3) et « À la recherche de la femme idéale… Les stéréotypes de genre et de race dans le commerce de “promises par correspondance” » (Genre, sexualité et société, 2011, no 5).

© Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540