Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L'échange économico-sexuel

 | 
Christophe Broqua
, 
Catherine Deschamps

Tomber amoureuse d’un homme bleu

Du coup de foudre en situation touristique au Sahara

Corinne Cauvin Verner

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Depuis les années 1990, bien qu’il ne dispose pas de grand désert comparable à celui de l’Algérie, le sud-est du Maroc a considérablement développé le tourisme international de randonnées à dos de dromadaires. Profitant de cette manne, beaucoup d’hommes issus des tribus sédentarisées cherchent à se faire commerçants, rabatteurs, entrepreneurs de circuits, de campings, de bivouacs ou de maisons d’hôtes, chauffeurs de 4x4, guides ou chameliers, selon leurs compétences et leur niveau d’instruction. Les circuits et les séjours en bivouac sont fréquemment l’occasion d’échanges sexuels avec la clientèle féminine, d’origine occidentale. Faut-il en conclure au développement d’un tourisme sexuel ?

Même en terre d’Islam, les voyages ont toujours été l’occasion d’échanges sexuels – il n’est qu’à relire les récits ou les correspondances d’Ibn Battûta, de Gustave Flaubert ou d’Henry de Montherlant. Libertinages, concubinages, mariages temporaires… Si la gamme en a toujours été variée, depuis les ...

Auteur

Docteure en anthropologie de l’EHESS, chercheuse associée au Centre d’histoire sociale de l’islam méditerranéen. L’essentiel de ses travaux porte sur l’étude des situations touristiques et des transactions sexuelles – particulièrement au Maroc et au Sahara. Sa thèse, Au désert. Une anthropologie du tourisme dans le Sud marocain, a été publiée aux éditions L’Harmattan en 2007 avec une préface d’Alban Bensa. Elle réside depuis 2000 au Maroc, où elle a réalisé cinq films documentaires et poursuit ses enquêtes sur les mobilités des Européens.

© Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540