Version classiqueVersion mobile

Fin d'un monde ouvrier

 | 
Marion Fontaine

À la recherche de la classe ouvrière perdue

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Quelques mois après la catastrophe, l’éphémère mensuel d’extrême gauche, Révolution prolétarienne, publie un long article qui s’ouvre par ces lignes :

Depuis la mort des 42 mineurs de Liévin, une lutte importante est engagée par notre Parti sur les mines. Cette lutte n’a pas pris jusqu’à présent des formes larges et massives d’opposition, telle que la grève contre les conditions de travail dans les puits ; néanmoins une bataille importante se déroule chez les mineurs. Sous l’impulsion de notre Parti s’est mise en place une Commission Populaire d’Enquête à laquelle participent de nombreux mineurs, fils et femmes de mineurs. Cette Commission a pris en main la recherche de la vérité sur la mort des 42 et, très rapidement, a été amenée à prendre en compte tous les aspects de l’exploitation et de l’oppression capitalistes tels qu’ils se manifestent aujourd’hui dans les mines1.

Il y a deux éléments ici : l’annonce d’une mobilisation autour de l’événement, et le constat de sa difficulté. Cet...

© Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search