Version classiqueVersion mobile

La règle de l'exception

 | 
Olivier Alexandre

Conclusion
Le cinéma français peut-il rester une exception ?

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Un système original a fait du cinéma français l’un des plus dynamiques au monde. Si ce dispositif peut légitimement être considéré comme un succès, il a pour envers un mode d’organisation rigide et stratifié. Un noyau d’insiders concentre les fonctions de responsabilité au sein des groupes cinématographiques, des chaînes de télévision et des institutions. Une frange resserrée d’« indépendants » lui est directement affiliée, à la périphérie de laquelle une masse d’outsiders développe des projets dans un quasi-anonymat et l’espoir d’une réussite improbable.

Pour les réalisateurs, cette configuration est porteuse de conséquences éminemment paradoxales. Si elle favorise l’entrée dans le secteur, elle se retourne à terme en contraintes d’action. Décrivant la boucle logique d’une contradiction performative, la consécration juridique et symbolique de l’auteur réduit mécaniquement la chaîne des opportunités de chaque aspirant. La levée formelle des barrières à l’entrée et le renouvellement c...

© Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search