Version classiqueVersion mobile

La règle de l'exception

 | 
Olivier Alexandre

Première partie. L'écologie du cinéma français

Pierre Chevalier

Un pont entre deux mondes

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

« Il a sauvé le cinéma d’auteur. Point. »
Humbert Balsan,
Le Monde, 11 janvier 2003.

Né en 1945 dans une famille de la grande bourgeoisie lyonnaise, Pierre Chevalier assura successivement la direction du service des aides sélectives au Centre national de la cinématographie (CNC), de l’unité Fictions de la Sept-Arte (1991-2003), de la commission Avance sur recettes du CNC (2006-2009) et des programmes d’Arte (2009-2011), en plus de différentes fonctions au ministère de la Culture, au Centre national du livre (CNL), au Centre Pompidou, à la Villa Médicis et à France Culture. Les nombreux portraits qui lui sont consacrés dans les médias au cours de sa carrière (Le Monde, Libération, Télérama, L’événement du jeudi, Cahiers du cinéma, Positif, etc.) expriment un même motif de la dualité : homme de goûts et d’audace, courtois et colérique, fragile et pugnace, mêlant sûreté du jugement et puissance de travail. Cette ambivalence fait écho à une origine sociale clivée.

Une socialisation duale

Son...

© Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search