Version classiqueVersion mobile

Dossier : Place aux objets !

Dossier : Place aux objets ! Présentification et vie des artefacts en Grèce ancienne

Une utopie narrative

La coupe de Nestor en Iliade XI

A Narrative Utopia. Nestor’s Cup in Iliad XI

Pierre Judet de La Combe

Résumé

La coupe de Nestor décrite en Iliade XI n’est dotée, contrairement à d’autres, d’aucune généalogie. Elle est aussi atypique par la scène qu’elle accompagne : une scène de liesse là où l’on attendrait des soins prodigués à Machaon, le médecin blessé, et alors que l’armée achéenne est mise à mal. De ce bonheur intempestif Patrocle s’exclut, mais entend le long récit que Nestor fait de son initiation ancienne comme hippota Nestôr et les conseils du vieux sage pour le combat à venir. La scène a son écho au chant XVI avec la reprise littérale des conseils de Nestor par Patrocle et avec l’apparition de la coupe d’Achille. Devenu hippeus par le récit de Nestor, Patrocle chassera les Troyens du camp Achéen. Les deux coupes signalent la Ringkomposition qui organise la deuxième longue journée de l’Iliade (XI-XVIIIa). Utopique, la coupe de Nestor devient fonctionnelle par la reprise contrastée que produit la mention de la coupe d’Achille. Décrite au moment même où se met en place le retournement de l’action (paliôxis) qu’effectuera Patrocle initié par Nestor, elle sert à analyser la tension propre à l’épopée, entre plaisir festif de l’écoute et contenu désastreux du récit.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les objets précieux, chez Homère, circulent dans le temps et dans l’espace. On dit qu’ils ont par là une « biographie »1. Mais l’un des plus spectaculaires, la coupe de Nestor, n’a quasiment pas d’histoire. Il nous est simplement dit que Nestor l’a apportée de chez lui (Iliade XI, 632). Sans doute, il l’y rapportera, car il est par définition le héros du retour réussi. Mais on ne sait rien de son origine : elle était simplement là. On ne sait pas si cette coupe lui fut ou non donnée, comme celle que le roi de Calydon, Œnée, selon le récit que fait son petit-fils Diomède au Lycien Glaucos, reçut autrefois de Bellérophon, grand-père de Glaucos, et que Diomède déclare avoir laissée chez lui à son départ, contrairement à ce que Nestor a fait de la sienne (VI, 216-221)2, ou celle qu’Achille utilise pour ses libations à Zeus lors du départ de Patrocle au combat et qu’il va prendre dans le coffre que lui a offert Thétis (XVI, 225), ou encore celle que Priam destine à Achille pour racheter,...

© Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search