Version classiqueVersion mobile

Dossier : Place aux objets !

Dossier : Place aux objets ! Présentification et vie des artefacts en Grèce ancienne

Introduction

Présences des artefacts

Introduction. Presence of artifacts

Manon Brouillet et Cléo Carastro

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les objets meurent aussi. Constater la mort des statues, comme l’ont fait Alain Resnais et Chris Marker visitant le Musée de l’Homme, le musée du Congo Belge et le British Museum en 19531, nous rappelle que la majorité des artefacts de l’Antiquité qui nous sont parvenus sont liés à la mort. Non seulement la mort muséale, marquée par l’enfermement et étape ultime de leur vie sociale, mais surtout la mort de ceux qui les ont créés, maniés, donnés, reçus, transformés, et dans les tombes desquels ils ont le plus souvent été retrouvés. Les objets meurent-ils alors comme les civilisations ? Les masques africains, les ustensiles rituels, la statuaire des premiers musées ethnographiques2, tout comme les collections des arts premiers dans les nouveaux musées3 ne cessent de faire parler d’eux. En les conservant « dans la glace des vitrines », le dispositif muséal ferait d’eux des choses et non plus des objets4. Soustraits à leurs contextes d’usage, les objets perdent leur fonction première po...

© Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search