Version classiqueVersion mobile

Guerre, État et société à la fin du Moyen Âge. Tome 2

 | 
Philippe Contamine

Annexes

Annexe III. Capitaines généraux des francs-archers (1466 — 1480)

Texte intégral

PREMIÈRE CAPITAINERIE (NORD-OUEST)

11. Aymar de Poisieu, chevalier, dit « Capdorat » : 1466 — 1477. Ce Dauphinois, page au moment du siège d’Orléans en 1429 (Journal du siège d’Orléans, p. 66), naquit donc vers 1415 ; il obtint sa capitainerie des francs-archers vers cinquante ans ; bailli de Mantes de 1461 à 1477 ; meurt à cette date (G. R., n° 14871).

22. Antoine de Chourses, seigneur de Maigné : 1478 — 1480 (A. N., JJ 201, n° 180 ; B. N., fr. 32511, f° 377v° et 385v°). Capitaine de l’ordonnance de 1476 à 1482 (A. N., JJ 195, n° 1555 ; Morice, Preuves, t. III, col. 324-325 ; B. N., fr. 26098, n° 2020).

DEUXIÈME CAPITAINERIE (NORD-EST)

31. Pierre Aubert, seigneur de la Grange-en-Brie : 1466 — 1472 (B. N., Clair. 137, n° 27). Originaire du Berri, fils de Jean Aubert, seigneur d’Ingrandes en Berri, et d’Isabelle de Beaujeu, il combattit à Orléans en 1429, à Pontoise en 1441, en Suisse en 1444 avec le futur Louis XI, à Formigny en 1450 ; bailli de Montargis de 1455 à 1461 au moins (G. R., n° 15665) puis de Melun de 1467 à 1478 (ibid., n° 15393). Il existait deux Pierre Aubert, l’aîné et le jeune ; ce dernier, homme d’armes de la compagnie du maréchal de Culant en 1449 (B. N., Clair. 137, n° 50), devint sans doute capitaine du château du Hâ entre 1475 et 1477 et de 50 hommes de guerre et de trait de la petite ordonnance qui y tenaient garnison (B. N., fr. 21498, n° 253 ; 21499, n° 293 ; n. a. fr. 8609, f° 6 et Clair. 236, n° 185 ; cf. aussi G. R., n° 13599). C’est à tort que Vaesen et Charavay les confondent (Lettres de Louis XI, t. III, p. 81 — 82, n. 1). Leurs signatures, indiquées dans B. N., p. o. 118, dossiers Aubert en Berry et Aubert en Guyenne, sont nettement différentes.

42. Louis de Ballegny : 1473-1478 (B. N., p. o. 178, dossier Baligny, n° 11 et A. N., JJ 205, n° 167). D’une notable famille du Beauvaisis, il fut capitaine de Beauvais de 1464 à 1477. Il dut sans doute sa nomination à sa belle conduite lors du siège de Beauvais de 1472 (Commynes, Mémoires, t. I, p. 235).

53. Jean de Baudricourt, chevalier : 1479-1480 (B. N., fr. 32511, f° 372r° et n. a. fr. 7639, f° 46). Fils du célèbre capitaine de Vaucouleurs, bailli de Chau-mont de 1473 à 1499 (G. R., n° 6852bis), gouverneur de Bourgogne de 1481 à 1499 (ibid., n° 4100), chevalier de l’ordre du roi, capitaine de 100 lances de l’ordonnance, maréchal de France.

TROISIÈME CAPITAINERIE (SUD-OUEST)

61. Pierre de Comberel, chevalier, seigneur de l’Isle-Jourdain : 1466 — 1468 (B. N., fr. 32511 f° 270v°). Famille du Limousin ; capitaine de Fontenay-le-Comte en 1475 — 1476 (G. R., n° 17883). Est homme d’armes dans la compagnie de Pierre de Brézé en 1451 (B. N., fr. 21495, n° 29). A la conduite de 30 lances à Bayonne en 1458 (B. N., Clair 23, f° 2495) et de 50 hommes d’armes en garnison à Bordeaux en 1461 (B. N., fr. 20692, f° 188v°- 193r°).

7En 1475, il devient capitaine des 90 lances de feu Louis de Beaumont, seigneur de la Forêt (A. N., AB XIX, 690). Selon Poli (« Les francs-archers », p. 49 — 50), c’est son oncle qui aurait été successivement évêque de Tulle, Béziers et Poitiers de 1415 à 1434.

82. Baude de Saint-Gelais : 1469 (B. N., fr. 32511, f° 274r°).

93. Guillaume de Sully, seigneur de Vouillon, écuyer : 1471 — 1473 (B. N., p. o. 2737, dossier Sully, n° 24 et fr. 32511, f° 330r°). Cf. aussi Lettres de Louis XI, t. V, p. 28.

104. Yvon, seigneur du Fou, chevalier : 1474 — 1476 (B. N., fr. 32511, f° 343v° et A. N., JJ 204, n° 46). Sénéchal de Poitou de 1473 à 1488 (G. R., n° 17607).

115. Le vicomte de Rochechouart, chevalier : 1478 — 1480 (Inv. arch. corn. Périgueux, CC 91, p. 120, col. A).

QUATRIÈME CAPITAINERIE (SUD-EST)

121. Ruffec de Balsac, chevalier : 1466-1473 (B. N., fr. 32511, f° 330r°) ; sénéchal de Beaucaire de 1465 à 1473 (G. R., n° 2988).

132. Geoffroy de Chabannes, seigneur de Charlus, chevalier : 1474 — 1480 (B. N., Clair. 147, n° 27 et 148, n° 50). Fils de Jacques de Chabannes et neveu d’Antoine de Chabannes, comte de Dammartin (cf. Chabannes, Hist. maison de Chabannes, t. I et II).

© Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, 2004

Licence OpenEdition Books

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search