Version classiqueVersion mobile

Guerre, État et société à la fin du Moyen Âge. Tome 2

 | 
Philippe Contamine

Annexes

Annexe III. Capitaines généraux des francs-archers (1466 — 1480)

Texte intégral

PREMIÈRE CAPITAINERIE (NORD-OUEST)

11. Aymar de Poisieu, chevalier, dit « Capdorat » : 1466 — 1477. Ce Dauphinois, page au moment du siège d’Orléans en 1429 (Journal du siège d’Orléans, p. 66), naquit donc vers 1415 ; il obtint sa capitainerie des francs-archers vers cinquante ans ; bailli de Mantes de 1461 à 1477 ; meurt à cette date (G. R., n° 14871).

22. Antoine de Chourses, seigneur de Maigné : 1478 — 1480 (A. N., JJ 201, n° 180 ; B. N., fr. 32511, f° 377v° et 385v°). Capitaine de l’ordonnance de 1476 à 1482 (A. N., JJ 195, n° 1555 ; Morice, Preuves, t. III, col. 324-325 ; B. N., fr. 26098, n° 2020).

DEUXIÈME CAPITAINERIE (NORD-EST)

31. Pierre Aubert, seigneur de la Grange-en-Brie : 1466 — 1472 (B. N., Clair. 137, n° 27). Originaire du Berri, fils de Jean Aubert, seigneur d’Ingrandes en Berri, et d’Isabelle de Beaujeu, il combattit à Orléans en 1429, à Pontoise en 1441, en Suisse en 1444 avec le futur Louis XI, à Formigny en 1450 ; bailli de Montargis de 1455 à 1461 au moins (G. R., n° 15665) puis de Melun de 1467 à 1478 (ibid., n° 15393). Il existait deux Pierre Aubert, l’aîné et le jeune ; ce dernier, homme d’armes de la compagnie du maréchal de Culant en 1449 (B. N., Clair. 137, n° 50), devint sans doute capitaine du château du Hâ entre 1475 et 1477 et de 50 hommes de guerre et de trait de la petite ordonnance qui y tenaient garnison (B. N., fr. 21498, n° 253 ; 21499, n° 293 ; n. a. fr. 8609, f° 6 et Clair. 236, n° 185 ; cf. aussi G. R., n° 13599). C’est à tort que Vaesen et Charavay les confondent (Lettres de Louis XI, t. III, p. 81 — 82, n. 1). Leurs signatures, indiquées dans B. N., p. o. 118, dossiers Aubert en Berry et Aubert en Guyenne, sont nettement différentes.

42. Louis de Ballegny : 1473-1478 (B. N., p. o. 178, dossier Baligny, n° 11 et A. N., JJ 205, n° 167). D’une notable famille du Beauvaisis, il fut capitaine de Beauvais de 1464 à 1477. Il dut sans doute sa nomination à sa belle conduite lors du siège de Beauvais de 1472 (Commynes, Mémoires, t. I, p. 235).

53. Jean de Baudricourt, chevalier : 1479-1480 (B. N., fr. 32511, f° 372r° et n. a. fr. 7639, f° 46). Fils du célèbre capitaine de Vaucouleurs, bailli de Chau-mont de 1473 à 1499 (G. R., n° 6852bis), gouverneur de Bourgogne de 1481 à 1499 (ibid., n° 4100), chevalier de l’ordre du roi, capitaine de 100 lances de l’ordonnance, maréchal de France.

TROISIÈME CAPITAINERIE (SUD-OUEST)

61. Pierre de Comberel, chevalier, seigneur de l’Isle-Jourdain : 1466 — 1468 (B. N., fr. 32511 f° 270v°). Famille du Limousin ; capitaine de Fontenay-le-Comte en 1475 — 1476 (G. R., n° 17883). Est homme d’armes dans la compagnie de Pierre de Brézé en 1451 (B. N., fr. 21495, n° 29). A la conduite de 30 lances à Bayonne en 1458 (B. N., Clair 23, f° 2495) et de 50 hommes d’armes en garnison à Bordeaux en 1461 (B. N., fr. 20692, f° 188v°- 193r°).

7En 1475, il devient capitaine des 90 lances de feu Louis de Beaumont, seigneur de la Forêt (A. N., AB XIX, 690). Selon Poli (« Les francs-archers », p. 49 — 50), c’est son oncle qui aurait été successivement évêque de Tulle, Béziers et Poitiers de 1415 à 1434.

82. Baude de Saint-Gelais : 1469 (B. N., fr. 32511, f° 274r°).

93. Guillaume de Sully, seigneur de Vouillon, écuyer : 1471 — 1473 (B. N., p. o. 2737, dossier Sully, n° 24 et fr. 32511, f° 330r°). Cf. aussi Lettres de Louis XI, t. V, p. 28.

104. Yvon, seigneur du Fou, chevalier : 1474 — 1476 (B. N., fr. 32511, f° 343v° et A. N., JJ 204, n° 46). Sénéchal de Poitou de 1473 à 1488 (G. R., n° 17607).

115. Le vicomte de Rochechouart, chevalier : 1478 — 1480 (Inv. arch. corn. Périgueux, CC 91, p. 120, col. A).

QUATRIÈME CAPITAINERIE (SUD-EST)

121. Ruffec de Balsac, chevalier : 1466-1473 (B. N., fr. 32511, f° 330r°) ; sénéchal de Beaucaire de 1465 à 1473 (G. R., n° 2988).

132. Geoffroy de Chabannes, seigneur de Charlus, chevalier : 1474 — 1480 (B. N., Clair. 147, n° 27 et 148, n° 50). Fils de Jacques de Chabannes et neveu d’Antoine de Chabannes, comte de Dammartin (cf. Chabannes, Hist. maison de Chabannes, t. I et II).

© Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, 2004

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search