Versión clásicaVersión móvil
OpenEdition Books

L’ancien royaume du Congo des origines à la fin du XIXe siècle

 | 
William Graham Lister Randles

Deuxième partie. Le contact avec les Européens (Les faits)

Chapitre IX. Le royaume du Congo et ses rois leurs rapports avec les Européens (1543-1654)

Pueden acceder a los formatos HTML, PDF y ePub los usuarios de bibliotecas e instituciones que lo hayan adquirido en el marco de OpenEdition Freemium for Books. La obra podrá ser comprada de igual modo en formato PDF y ePub en los sitios web de nuestras librerias asociadas. Si la edición papel se encuentra disponible, tendrá enlaces a disposición para dirigirse a las librerías desde esta página.

Extracto del texto

A la mort de D. Afonso, le royaume est plongé dans l’anarchie caractéristique des interrègnes en Afrique. Elle durera deux ans : les Portugais tenteront sans succès d’imposer un roi de leur choix, D. Pedro I (1543-1544 ?) ; le règne de D. Francisco I, qui lui succéda, fut également bref.

Une période de relative stabilité politique suivra, avec D. Diogo I (1545-1561). Ce roi sut se montrer le maître de son pays, fit de son mieux pour contrôler, dans l’intérêt de ce dernier, l’activité des marchands portugais1, et surtout mit un frein à la trop grande ingerance des jésuites dans la vie traditionnelle congolaise.

Installés à São Salvador depuis 1548, les missionnaires de la Compagnie de Jésus s’appliquaient à discipliner le christianisme confus des Congolais. En 1555, D. Diogo, excédé par leurs reproches trop sévères à propos de sa vie licencieuse (de nouveau le problème de la polygamie), les expulsa de son royaume, avec de nombreux autres Européens2. On tolérera toujours certains Blancs...

© Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, 2002

Condiciones de uso: http://www.openedition.org/6540