Version classiqueVersion mobile

Dossier : Éros en jeu

Varia

Courètes, Corybantes, Cabires, Dactyles et Telchines dans la Géographie de Strabon

Curetes, Corybantes, Cabiri, Dactyls and Telchines in Strabo’s Geography

Mélanie Lozat

Résumé

Parmi les témoignages sur les Courètes, l’excursus de Strabon occupe une place importante. Il constitue une véritable réflexion théologique et philosophique concernant au plus haut point l’histoire des religions. Par un procédé comparatiste qui relève tout autant de l’analogie fonctionnelle que des mythes généalogiques, Strabon établit un lien très fort entre les Courètes, les Corybantes, les Cabires, les Telchines et les Dactyles afin de montrer l’importance de ces figures dans les pratiques orgiastiques. Les rites qui leur sont associés, marqués par l’enthousiasme, la danse et la musique, ainsi que le secret, permettent aux hommes de se rapprocher du divin. Quant aux mythes, la mise en évidence de structures généalogiques qui apparentent ces personnages entre eux permet à Strabon de commenter le rôle de ces figures civilisatrices en lien avec la danse et l’enthousiasme. Dans cette perspective, Strabon donne implicitement un aperçu de sa propre conception du divin, qui dépend en partie des courants philosophiques de son époque.

Entrées d'index

Keywords :

Curetes, Strabo, dance, enthusiasm, music

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Composée sous Auguste et Tibère, la Géographie de Strabon propose une image du monde tel qu’on le concevait à son époque, ainsi qu’une description détaillée des peuples qui l’habitaient1. Loin des démarches mathématiques et astronomiques d’un Ératosthène ou d’un Hipparque, elle innove en coordonnant dans une perspective holistique des détails historiques, toponymiques, cartographiques, astronomiques et ethnographiques. Cependant, cet ouvrage n’est pas simplement un catalogue des peuples et de leurs coutumes : les considérations philosophiques débouchent sur une réflexion comparatiste et finalement sur une théorie implicite de la manière dont Strabon conçoit le divin. C’est le cas notamment dans l’excursus sur les Courètes, qui se situe au dixième livre de la Géographie (3, 1-23, C 462-474) entre la description de la Grèce et celle de la Crète. Dans la tradition grecque, le terme de « Courètes » fait référence à plusieurs catégories de personnages : il renvoie non seulement à l’arché...

Auteur

FNS, Sapienza Università di Roma

© Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, 2021

Licence OpenEdition Books

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search