Version classiqueVersion mobile

Dossier : Éros en jeu

Dossier : Éros en jeu

Éros et jeux d’enfants dans la céramique attique des ve et ive siècles av. J.-C.

Eros and Children’s Games on Attic Pottery of the 5th and 4th Centuries BC

Hanna AMMAR

Résumé

Cet article étudie une série d’images extraite de l’abondant corpus des scènes infantiles peintes sur de petites choés et lécythes aryballisques à figures rouges, produites à Athènes entre c. 440 et c. 375 av. J.-C, sur lesquelles des Érotes sont représentés sous les traits de jeunes enfants. La physionomie de ces Érotes et les jouets qu’ils manipulent corroborent l’idée d’une analogie opérée par les peintres attiques entre le monde d’Éros et celui de l’enfance. L’analyse des activités ludiques et de la mise en scène des processus d’apprentissage infantiles permettra de mettre en évidence les connexions multiples établies par les imagiers entre Éros, l’enfance, le jeu et le monde animal.

Entrées d'index

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Introduction

En 1976, Konrad Schauenburg offrait dans un double article de l’Antike Welt une analyse détaillée du rapport entre Éros et le jeu au sein des imageries grecque et romaine1. Il explorait alors un thème peu abordé par les études portant sur l’immense corpus des représentations antiques du dieu ailé2. Lorsque l’article du LIMC consacré à Éros est publié quelques années plus tard, le jeu n’apparaît toutefois pas comme une catégorie majeure au sein du catalogue établi des sources iconographiques grecques3. Éros a depuis fait l’objet d’études fondamentales, mais l’analyse de ses liens aux jeux y reste peu développée et la spécificité du discours des images est souvent délaissée au profit des sources littéraires4. Les activités ludiques d’Éros sont néanmoins un thème privilégié par les imagiers de l’Antiquité, plus particulièrement par les peintres de vases attiques. Sur une série remarquable de vases à figures rouges de petite taille, produits en quantité entre c. 440 et c. 37...

Auteur

Université de Fribourg – ERC Locus Ludi, EPHE

© Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, 2021

Licence OpenEdition Books

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search