Version classiqueVersion mobile

La géographie humaine du monde musulman jusqu’au milieu du 11e siècle. Tome 2. Volume 1

 | 
André Miquel

Sources et ouvrages de référence

Texte intégral

On indique ici, outre les principaux ouvrages consultés pour l’élaboration du présent volume, quelques compléments à la bibliographie du volume précédent : le lecteur voudra bien se reporter à cette dernière pour tout ouvrage cité ne figurant pas dans la liste ci-dessous.

Ahrweiler (H.), Byzance et la mer, Paris, 1966.

Bakrī (al-), Description de l’Afrique septentrionale, trad. par M. Guckin de Slane, rééd., Paris, 1965.

Bakrī (al-), Ğuġrāfiyat al-Andalus wa Ūrūba, publ. par ‘A. R. ‘Alī al-Ḥağğī, Beyrouth, 1387/1968. Bakrī (al-) : voir Warrāq.

Barthold (W.), Turkestan down to the Mongol Invasion, Londres, 1968.

Besnier (M.), Lexique de géographie ancienne, Paris, 1914, avec renvois cartographiques à Die Welt der Antike (Atlas antiquus), publ. par Veb Hermann Haack, 11e éd., Gotha, 1956.

Blachère (R.), Chouémi (M.) et Denizeau (C.), Dictionnaire arabe-français-anglais, 2 v. parus, Paris, 1967 et suiv.

Braudel (F.), Civilisation matérielle et capitalisme (xve-xviiie siècles), Paris, 1967.

Bréhier (L.), Les institutions de l’Empire byzantin, Paris, 1970.

Brooks (E. W.), « Arabic lists of the Byzantine Themes », dans Journal of Hellenic Studies, XXI (1901), p. 67 sq.

Canard (M.), Histoire de la dynastie des H’amdanides de Jazîra et de Syrie, Alger, 1951.

Canard (M.) : voir Vasiliev.

Dainville (F. de), La géographie des humanistes, Paris, 1940.

Desmaisons (J. J. P.), Dictionnaire persan-français, 4 v., Rome, 1908-1914.

Devic (L. M.), Le pays des Zendjs, Paris, 1883.

Devisse (J.), « La question d’Audagust », dans Robert (D. et S.) et Devisse (J.), Tegdaoust I, Recherches sur Aoudaghost, Paris, 1970, p. 109-156.

Dozy (R.), Supplément aux dictionnaires arabes, Leyde-Paris, 2 v., 1927.

Ğāḥiẓ (al-), extr. du Kitāb al-aẖbār wa kayfa taṣiḥḥ, publ. et trad. par Ch. Pellat, « Al-Ğāḥiẓ, les nations civilisées et les croyances religieuses », dans Journal Asiatique, CCLV (1967), p. 65-105.

Géographie I : renvoi à : Miquel (A.), La géographie humaine du monde musulman..., t. I.

Ghaleb (E.), Dictionnaire des sciences de la nature (al-Mawsū’a fī ‘ulūm a abī’a), 3 v., Beyrouth, 1965-1966.

Glykatzi-Ahrweiler (H.), « Recherches sur l’administration de l’Empire byzantin aux ixe-xie siècles », dans Bulletin de Correspondance Hellénique, LXXXIV (1960), p. 1-111.

Honigmann (E.) : voir Vasiliev.

Janin (R.), Constantinople byzantine, développement urbain et répertoire topographique, Paris, 1964.

JESHO : Journal of the Economic and social History of the Orient, Leyde,

1957 et suiv.

Kaḥḥāla (‘U. R.), Mu’ğam al-mu’allifīn, 15 v., Damas, 1376/1957-1381/1961.

Kindī (al-), Rasā’il al-Kindī al-falsafiyya, publ. par M. ‘A. H. Abū Rida, 2 v., Caire, 1369/1950-1372/1953.

Kramers (J. H.), « L’influence de la tradition iranienne dans la géographie arabe », et « La littérature géographique classique des Musulmans », dans Analecta Orientalia, Leyde, I, 1954.

Lemerle (P.), Le premier humanisme byzantin, Paris, 1971.

Lewicki (T.), Arabic external Sources for the History of Africa to the south of Sahara, Wroclaw-Warszawa-Kraków, 1969.

Lombard (M.), L’Islam dans sa première grandeur (viiie-xie siècles), Paris, 1971.

Lombard (M.), Monnaie et histoire d’Alexandre à Mahomet, Paris-La Haye, 1971.

Marquart (J.), Èrānšahr nach der Geographie des Ps. Moses Xorena’i, Berlin, 1901.

Marquart (J.), Osteuropäische und ostasiatische Streifzüge, Leipzig, 1903.

Ostrogorsky (G.), Histoire de l’État byzantin, trad. française par J. Gouillard, Paris, 1969.

Pellat (Ch.) : voir Ğāḥiẓ.

Planhol (X. de), Les fondements géographiques de l’histoire de l’Islam, Paris, 1968.

Rosenthal (F.), A History of Muslim Historiography, Leyde, 1968.

Sorre (M.), Les fondements de la géographie humaine, 2 v., Paris, 1951-1954.

a’ālibī (a-) Laā’if al-ma’ārif, trad. anglaise par C. E. Bosworth, Edinburgh, 1968.

Tegdaoust : voir Devisse.

The Times Atlas of the World, Londres, 1968.

Vasiliev (A. A.), Byzance et les Arabes :
I : La dynastie d’Amorium (820-867), éd. française par H. Grégoire et M. Canard, avec le concours de C. A. Nallino et E. Honigmann, Bruxelles, 1935.
II/1 : La dynastie macédonienne (867-959), éd. française par M. Canard, Bruxelles, 1968.
II/2 : La dynastie macédonienne (867-959), extraits des sources arabes, trad. française par M. Canard, Bruxelles, 1950.
III : Die Ostgrenze des Byzantinischen Reiches von 363 bis 1071, nach griechischen, arabischen, syrischen und armenischen Quellen, par E. Honigmann, Bruxelles, 1935.

Warrāq (al-), dans trad. partielle de Bakrī (al-) par V. Monteil, « Al-Bakrī (Cordoue, 1068), Routier de l’Afrique blanche et noire du Nord-Ouest », dans Bulletin de l’I.F.A.N., Dakar, XXX (1968), p. 39-116.

© Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, 2001

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search