Version classiqueVersion mobile

Les émotions collectives

 | 
Laurence Kaufmann
, 
Louis Quéré

Ambiances affectives et espaces publics

Locked together screaming

Une assemblée municipale américaine enfermée dans l’offense

Mathieu Berger

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les sanctions morales négatives et le coût matériel de la déviation peuvent détourner encore plus le déviant, exacerber sa déviation et l’enfermer toujours plus dans l’offense. […] La discorde qui en résulte est parfois insoluble. Le corps étranger n’est ni expulsé ni enkysté, et l’hôte ne meurt pas. L’offensé et l’offenseur hurlent dans la même cellule sociale (Offended and offender remain locked together screaming) où s’encastrent leur fureur et leur malaise, cas de désorganisation organisée. (Goffman, 1973, p. 325)

Infélicités de la participation : des troubles aux ravages

Dans un livre récent, Loïc Blondiaux et Christophe Traïni (2018) apportent un ensemble d’éclairages bienvenus pour une sociologie des pratiques démocratiques centrée sur les émotions1. Cet ouvrage collectif a le grand mérite d’ouvrir la voie à une étude spécifique des dimensions affectives et émotionnelles de la participation (lesquelles n’avaient été abordées qu’indirectement jusqu’ici dans les participation stu...

© Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, 2020

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search