Version classiqueVersion mobile

La propagande par le disque

 | 
Jonathan Thomas

Avant-propos

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le 21 septembre 1987, au cours du débat télévisé qui l’oppose à Jean-Marie Le Pen, le député communiste André Lajoinie expose à l’assistance et aux caméras la photo de cadavres entassés dans une fosse commune d’un camp d’extermination nazi, puis un coffret de trois disques vinyles rassemblant des documents sonores du IIIe Reich. Ces disques, Le Pen les connaît bien : ce sont des publications de la Société d’études et de relations publiques (Serp), l’entreprise d’édition phonographique qu’il a fondée presque vingt-cinq ans plus tôt. Lajoinie ouvre la pochette à deux volets de celui dont le titre, « Les Waffen SS », écrit en lettres blanches sur fond noir, couronne un imposant sigle « SS » argenté. Il lit un court extrait de son texte de présentation, non signé, qu’il présente comme un éloge de la Waffen SS : « La grande majorité des Waffen SS ne connut de l’aventure hitlérienne qu’un combat mené avec une impitoyable bravoure. Les Waffen SS ont conquis, souvent au prix de lourdes pert...

© Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, 2020

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search