Version classiqueVersion mobile

Territoires du religieux dans les mondes indiens

 | 
Mathieu Claveyrolas
, 
Rémy Delage

Du lieu saint au territoire du religieux

Du temple aux territoires. Paḻani en Inde du Sud et dans la diaspora

Pierre-Yves Trouillet

Résumé

Fondé sur l’exemple du grand temple de la ville de Paḻani, au Tamil Nadu, cet article interroge les modes d’articulation entre un lieu saint hindou d’audience régionale et les différentes territorialités qui s’y réfèrent. Il décrit plus précisément comment ce temple alimente la fabrique, la cohésion, la structuration et même la reconstruction de territoires de différentes communautés tamoules en Inde du Sud et dans la diaspora. L’article évoque d’abord la primauté du temple de Paḻani dans le territoire mythique et néanmoins concret de sa divinité tutélaire, Murukaṉ, dont le culte est étroitement associé à l’identité religieuse des Tamouls. Il montre dans un deuxième temps comment ce territoire du dieu régional est structuré par un réseau géographique et rituel (géorituel) de six grands temples du pays tamoul, dont l’image a été mobilisée par les dirigeants politiques régionaux lors du redécoupage des frontières de l’État du Tamil Nadu, de manière à faire coïncider unité de culte et unité territoriale. Une troisième partie explique ensuite comment le pèlerinage à pied vers Paḻani a permis la mise en place d’autres réseaux de lieux servant de supports géorituels à l’appropriation symbolique de deux régions culturelles (Cheṭṭināṭu et Koṅkunāṭu) par leurs castes dominantes. La dernière section revient sur la valeur identitaire du temple de Paḻani, en s’intéressant au rôle des répliques dont ce temple fait l’objet dans les procédés rituels de re-territorialisation de communautés tamoules hors de l’Inde.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

De tous les lieux saints qui jalonnent le pays tamoul contemporain, le grand temple (kōvil ou kōyil en tamoul) de la ville de Paḻani est assurément l’un des plus importants1. Cela tant en raison de l’immense popularité de sa divinité tutélaire et des grands pèlerinages qu’elle motive, que de ses recettes économiques inégalées dans la région en dépit de son éloignement relatif des grandes métropoles tamoules2. Il y a près d’une quarantaine d’années, Fred Clothey (1978 : 118) présentait déjà ce temple comme « le centre de pèlerinage le plus populaire du Tamil Nadu ». L’importance de ce haut lieu religieux au pays tamoul se traduit également par son mode d’administration, puisqu’il s’agit du seul temple du Tamil Nadu à dépendre directement du ministère régional en charge d’administrer les temples publics établi à Chennai (l’HR & CE3), alors que tous les autres sont gérés au niveau du district. De plus, à l’instar d’autres grands lieux saints hindous, la popularité du temple de Paḻani e...

Auteur

Géographe, chargé de recherche au CNRS et membre du Centre d’études de l’Inde et de l’Asie du Sud (CEIAS, EHESS-CNRS), ses recherches portent sur les relations entre hindouisme, espace et société en Inde (Tamil Nadu) et dans les pays de la « diaspora » (île Maurice et Canada).

© Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search