Version classiqueVersion mobile

Territoires du religieux dans les mondes indiens

 | 
Mathieu Claveyrolas
, 
Rémy Delage

Introduction

Mathieu Claveyrolas et Rémy Delage

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’Inde, par sa puissance évocatrice, se trouve le plus souvent représentée comme une terre empreinte de religiosité et de spiritualité. En témoignent les innombrables lieux de culte et de rassemblement qui la jalonnent, y compris son patrimoine architectural constituant autant d’emblèmes territoriaux qui attirent chaque année des millions de visiteurs1 ! Cette imagerie collective tenace continue de structurer un imaginaire occidental de l’Inde, partiellement hérité de celui des orientalistes. De plus, tout au long de la période postcoloniale, cet imaginaire orientaliste a nourri et servi de point de référence équivoque à la rhétorique identitaire du nationalisme indien-hindou (Diouf 1999). D’emblée, il s’agit ici de se démarquer de représentations, occidentales ou vernaculaires, tendant à définir des territoires par leur soi-disant nature religieuse. À rebours de telles approches qui essentialisent les faits religieux et leurs territoires, nous évitons la qualification de « territoi...

Auteurs

© Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search