Version classiqueVersion mobile

La ville en Asie du Sud

 | 
Véronique Dupont
, 
Djallal Heuzé

Ont collaboré à ce volume

Texte intégral

Christian Azaïs

1Maître de conférences HDR en économie à l’Université de Picardie Jules Verne (Amiens), il est rattaché en tant que chercheur à l’Institut de recherche interdisciplinaire en sociologie (IRISES), UMR 7170 CNRS, Université de Paris-Dauphine. Ses thèmes sont les mutations du travail (nouvelles formes de mise au travail), la société salariale, et les dynamiques territoriales. Ses travaux en cours concernent la réflexion méthodologique sur les comparaisons internationales, l’articulation « économique/politique », et la comparaison Brésil/France en particulier.

2Publications

3– 2001 C.A., A. Corsani, P. Dieuaide, eds., Vers un capitalisme cognitif – entre mutations du travail et territoires, Paris, L’Harmattan.

4– 2006 C.A. & J.-P. Girard, eds., Espaces et Sociétés, 127 : Pratiques solidaires en ville. La dynamique territoriale à l’aune des formes de mise au travail.

5– 2006 « Travail et régulations territoriales : une lecture à partir d’expériences française, italienne et brésilienne », Innovations, Cahiers d’économie de l’innovation. 24 (2), pp. 115-130.

6christian.azais@dauphine.fr

Michel Boivin

7Historien et islamologue, chargé de recherche au CNRS, membre du Centre d’études de l’Inde et de l’Asie du Sud (EHESS-CNRS), il étudie l’évolution des communautés musulmanes de l’aire formée par le Sindh et le Gujarat aux XIXe et XXe siècles. Sa recherche porte sur les productions culturelles du soufisme et sur l’interaction entre islam et hindouisme à travers les cultes pratiqués dans l’aire géographique mentionnée. Il travaille actuellement sur un programme interdisciplinaire consacré au centre soufi de Sehwan Sharif dans le Sindh (Pakistan).

8Publications

9– 1998 Les Ismaéliens, Paris, Brepols (« Les fils d’Abraham »),

10– 2003 La Rénovation du shidsme ismaélien en Inde et au Pakistan – d’après les discours et les écrits de Sultan Muhammad Shah Agha Khan, 1902-1954, Londres, Routledge Curzon.

11– 2007 ed., Sindh through History and Représentations : French Contribution to Sindhi Studies, Karachi, Oxford University Press.

12michel.boivin@ehess.fr

Laurent Coudroy de Lille

13Géographe, historien, maître de conférences à l’Institut d’urbanisme de Paris, et à l’Université Paris XII-Val-de-Marne. Son champ de recherche recouvre l’histoire urbaine et de l’urbanisme, à travers les pratiques, discours et opérations d’aménagement.

14Publications

15– 2001 « Lߴߵunitaireߴ et le ‘divisionnelߴ : l’évolution de la terminologie des nouveaux quartiers en Espagne au XIXe siècle », in H. Rivière d’Arc, ed., Nommer les nouveaux territoires urbains, Paris, Éditions UNESCO-Maison des sciences de l’homme, pp. 87-104.

16– 2004 « Le grand ensemble et ses mots », in F. Dufaux & A. Fourcaut, eds., Le Monde des grands ensembles, Grâne/Paris, Éditions CREAPHIS, pp. 37-42.

17– 2006 « ‘Ville nouvelle’ ou ‘grand ensemble’ : les usages localisés d’une terminologie particulière », Histoire urbaine, 17, déc., pp. 47-66.

18laurent.coudroydelille@wanadoo.fr

Jean-Charles Depaule

19Directeur de recherche au CNRS, Laboratoire d’anthropologie urbaine. Depuis vingt-cinq ans ses recherches se sont principalement attachées aux espaces habités et aux rythmes des villes de l’Orient arabe (Égypte, Liban, Syrie, Yémen). Il a notamment étudié les cafés du Caire (ceux de Paris également). Il s’intéresse aussi à la manière dont sont désignés les territoires urbains.

20Publications

21– 1995 J.-C.D., J. Castex & J.-L. Cohen, eds., Histoire urbaine, anthropologie de l’espace, Paris, CNRS Éditions.

22– 1999 J.-C.D., S. Denoix, M. Tuchscherer, eds., Un centre commercial et artisanal du Caire du XIIe au XXe siècles. Le Khan al Khalili et ses environs, Le Caire, Institut français d’archéologie orientale.

23– 2006 ed., Les Mots de la stigmatisation urbaine, Paris, Éditions de la MSH-UNESCO.

24depaule@ivry.cnrs.fr

Giulia De Ponte

25Chercheur libre en sociologie politique.

26Publications

27– 1994 « Il Nazionalismo Hindu », Quaderni di azione sociale, 3-4, pp. 98-104.

28– 1999 « L’évolution du discours sur la ville dans les institutions internationales d’aide au développement, des années 1960 aux années 1990 », in V. Hoffmann-Martinot & L.A. Kosinski, eds., Quels partenariats pour la ville ?, Paris, Les Éditions Pédone, pp. 87-103.

29– 2002 « The changing urban discourse of multilatéral aid institutions », International Social Science Journal, 54 (172), pp. 205-216.

30giuliadeponte@libero.it

Véronique Dupont

31Démographe, directrice de recherche à l’Institut de recherche pour le développement et membre associé au Centre d’études de l’Inde et de l’Asie du Sud (EHESS-CNRS), elle est actuellement la directrice du Centre de sciences humaines à New Delhi. Ses recherches traitent des processus d’urbanisation et de mobilité des populations en Inde.

32Publications

33– 1995 Decentralized Industrialization and Urban Dynamics : The Case of Jetpur in West India, New Delhi, Sage.

34– 2000 V.D., E. Tarlo, D. Vidal, eds, Delhi : Urban Space and Human Destinies, Delhi, Manohar/Centre de sciences humaines.

35– 2005 ed., Peri-urban Dynamics : Population, Habitat and Environment on the Périphéries of Large Indian Metropolises, New Delhi, Centre de sciences humaines (« CSH Occasional Paper » 14).

36veronique.dupont@csh-delhi.com

Vincent Goossaert

37Historien et sinologue, chargé de recherche au CNRS, vice-directeur du groupe Sociétés, Religions, Laicités (UMR 8582, EPHE-CNRS), ses domaines recouvrent l’histoire sociale de la religion chinoise (XIIe-XXe siècle) : temples, institutions religieuses, communautés ; les spécialistes religieux en Chine ; l’histoire des politiques religieuses et des répressions de la religion chinoise ; les rapports entre religion et alimentation.

38Publications

39– 2000 Dans les temples de la Chine. Histoire des cultes, vie des communautés, Paris, Albin Michel (« Sciences des religions »).

40– 2005 L’Interdit du bœuf en Chine. Agriculture, éthique et sacrifice, Paris, Collège de France, Institut des hautes études chinoises.

41– 2007 Tte Taoists of Peking, 1800-1949 : A Social History of Urban Clerics, Harvard, Harvard University Asia Center (« Harvard East Asian Monographs »),

42vincegoo2000@yahoo.com

Philippe Haeringer

43Directeur de recherche à l’Institut de recherche pour le développement (IRD, Paris), il enseigne à l’Université Paris X-Nanterre, où il dirige une équipe doctorale multinationale travaillant sur le thème « Du renouvellement urbain aux utopies refondatrices ».

44Publications

45– 1983 ed., Abidjan au coin de la rue, Paris, ORSTOM.

46– 1999 ed., L’Économie invertie. Mégapolisation, pauvreté majoritaire et nouvelle économie urbaine, Paris, ministère de l’Équipement, Centre de prospective et de veille scientifique (Série 2001 Plus « Synthèses et recherches » 50).

47– 2002 ed., La Refondation mégapolitaine, t. 1 : L’Eurasie post-communiste, Paris, ministère de l’Équipement, Centre de prospective et de veille scientifique (« Techniques, territoires et sociétés »).

48phildanh@club-internet.fr

Djallal G. Heuzé

49Anthropologue, spécialiste de la société indienne, il est chargé de recherches au CNRS et membre du Centre d’études de l’Inde et de l’Asie du Sud (EHESS-CNRS). Il enquête en Inde depuis deux décennies sur les milieux urbains, salariés, ainsi que sur l’évolution des imaginaires de la jeunesse.

50Publications

51– 1989 Ouvriers d’un autre monde, Paris, Éditions de la MSH.

52– 1996 Entre émeutes et mafias. L’Inde dans la mondialisation, Paris, L’Harmattan (« Recherches asiatiques »).

53– 2006 Des Intouchables aux Dalit. Les errements d’un mouvement de libération dans l’Inde contemporaine, Pondichéry, IFP/Aux lieux d’être.

54djallal.heuze@wanadoo.fr

Annick Hollé

55Géographe, maître de conférences au Département de géographie de l’Université Paris VIII-Saint-Denis, membre du Laboratoire des dynamiques sociales et recomposition des espaces (LADYSS CNRS – UMR 7533), ses thèmes de recherche recouvrent : la géographie culturelle (domaine urbain) ; l’interaction espace-société, l’architecture, la religion et l’urbanisme, la croissance urbaine. Elle a mené plusieurs terrains au Népal (Katmandou) et en Inde.

56Publications

57– 1998 « Les cours des Néwar de Katmandou », in L’Espace géographique, Paris, Belin-Reclus, vol. 4, pp. 349-358.

58– 2001 « Organisation socio-spatiale à Katmandou à la fin du XXe siècle », Paris, Belin-Reclus (« Mappemonde » 61), pp. 24-29.

59– 2004 « Katmandou au fil du temps », Dossiers d’archéologie, 293, 8 p.

60annick.holle@free.fr

Loraine Kennedy

61Socio-economist, CNRS research fellow at the Centre d’Études de l’Inde et de l’Asie du Sud (EHESS-CNRS), her main research thèmes with regard to India include : économie reforms, local and régional growth dynamics, State re-scaling and économic development in metropolitan régions. Using a political economy approach, she analyses the interaction between économie growth and public policy and between économie and political dites, especially at the régional level, in the context oflibéralisation. Her current research focuses on the response of State governments to économie reforms, both their political rhetoric and action, and on their growth strategies, which tend to increasingly rely on the différentiation of space. She is interested in the increasing emphasis on large cities as growth engines as a resuit of State re-scaling strategies.

62Publications

63– 2004 “The political déterminants of reform packaging : contrasting responses to économie liberalization in Andhra Pradesh and Tamil Nadu”, in R. Jenkins, ed., Régional Réfactions : Comparing Politics across India’s States, New Delhi, Oxford University Press, pp. 29-65.

64– 2006 L.K. & C. Ramachandraiah, “Logiques spatiales d’une stratégie régionale ‘high-tech’ : l’exemple de HITEC City à Hyderabad (Inde)”, Flux, 63/64, janv.-juin, pp. 54-70.

65– (ftheg.) “Régional industrial policies driving peri-urban dynamics in Hyderabad, India”, Cities, The International Journal of Urban Policy and Planning, Elsevier Publications.

66kennedy@ehess.fr

René de Maximy

67Géographe, sociologue et urbaniste, ses activités l’ont mené de France en divers pays d’Afrique, d’Amérique latine et d’Asie. Docteur d’État, il est directeur de recherche émérite à l’Institut de recherche pour le développement (IRD). Il a été l’initiateur et l’un des auteurs de l’Atlas infographique de Quito (Quito, 1992) dont il a assuré la direction scientifique.

68Publications

69– 1984 Kinshasa, ville en suspens. Dynamique de la croissance et problèmes d’urbanisme. Approche socio-politique, Paris, ORSTOM.

70– 1988 « Un amoncellement de villages ? », Cahiers des sciences humaines, 24 (2), ORSTOM, pp. 321-324.

71– 2000 Le Commun des lieux. Cours et discours sur la ville, Paris/Sprimont (Belgique), IRD/Pierre Mardaga éditeur.

72Rene.deMaximy@bondy.ird.fr

Usha Ramanathan

73She researches, writes and speaks on the jurisprudence of law, poverty and rights. Honorary fellow at the Centre for the Study of Developing Societies (CSDS, Delhi). Adviser at the International Environmental Law Research Centre (IELRC, Delhi and Geneva), Adviser, International Criminal Court India (based in Mumbai), Presently on the Eminent Jurists Panel of the International Commission of Jurists on Corporate Complicity in International Crime. Currently conducting research on the discourse on legality and pragmatism in the context of shelter, project displacement and crime & punishment.

74Publications

75– 2001 Human Right Mapping in India, available on the IELRC web site : International Environmental Law Research Center (Geneva, Nairobi, New Delhi), <http://www.ielrc.org>.

76– 2005 “Démolition drive’’, Economie and Political Weekly, XL (27), pp. 2908- 2912.

77– 2006 “Illegality and the urban poor”, EPW, XLI (29), pp. 3193-3197.

78uramanathan@ielrc.org.

Hélène Rivière d’Arc

79Géographe et urbaniste, directrice de recherche au CNRS et membre du Centre de recherche et de documentation sur l’Amérique latine (CREDAL, UMR 7169), ses principaux thèmes d’étude sont les suivants :

80– Quel usage est fait du territoire par les acteurs sociaux et les agents du développement local dans différentes « success stories » au Mexique et au Brésil ?

81– La décentralisation et la compétitivité des territoires, instrumentalisation et régionalisme.

82– Un langage (« les mots de la ville »), une participation auto-dénommée communautaire, des pratiques sociales dans des villes mexicaines et brésiliennes.

83Publications

84– 2001 ed., Nommer les nouveaux territoires urbains, Paris, Éditions UNESCO-Maison des sciences de l’homme.

85– 2001 H.R. d’A. & M.-F. Prévôt-Schapira, eds., Les Territoires de l’État-nation en Amérique latine, Paris, Institut des hautes études de l’Amérique latine.

86– 2006 H.R. d’A. & M. Memoli, eds., Le Pari urbain en Amérique latine : vivre dans le centre des villes, Paris, Armand Colin (coll. « U » Géographie).

87darc@ivry.cnrs.fr

Marie-Caroline Saglio-Yatzimirsky

88Anthropologue, maître de conférences de civilisation de l’Asie du Sud à l’Institut national des langues et civilisations orientales (INALCO), et membre du Centre d’études de l’Inde et l’Asie du Sud (EHESS-CNRS), ses recherches portent sur les thèmes suivants : le travail, les formes et les représentations du travail, artisanal et informel, le développement du secteur informel à l’heure de la mondialisation ; l’identité des Intouchables, la politisation des basses castes ; les questions urbaines, les perspectives sociales dans l’aménagement de l’espace de Mumbai.

89Publications

90– 2002 Intouchable Bombay, le bidonville des travailleurs du cuir, Paris, CNRS Éditions (« Monde indien-Sciences sociales, 15e-20e siècle »).

91– 2002 ed., L’Inde, population et développement, Paris, Ellipses (« Carrefours Géographie »).

92– 2003 ed., Le Maharashtra, entre tradition et modernité. Paris, Presses de l’INALCO (« Colloques Langues’O »).

93mariayat@hotmail.com

Anne Viguier

94Professeur agrégée d’histoire, spécialisée en histoire de l’Inde du Sud, sa recherche porte sur les villes tamoules au XIXe siècle. Elle achève un doctorat à l’École des hautes études en sciences sociales intitulé « Les Villes du pays Tamoul au XIXe siècle : espace, pouvoir et société ».

95Publications

96– 2001 « Des capitales royales aux municipalités coloniales : des villes tamoules en transition (XVIIIe-XIXe siècles) », in Le Pouvoir et la ville à l’époque moderne et contemporaine, vol. 2, Paris, Université de Paris I – Institut catholique de Paris/L’Harmattan (« Cahiers Kubaba » 12), pp. 59-75.

97viguier.anne@wanadoo.fr

© Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, 2007

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search