Versión clásicaVersión móvil
OpenEdition Books

L’hôpital en Asie du Sud

 | 
Clémence Jullien
, 
Bertrand Lefebvre
, 
Fabien Provost

Violation des normes au nom des patients ? / Breaching Standards on Behalf of Patients?

L’accréditation hospitalière et la qualité des soins en Inde

Entre logiques commerciales et objectifs de santé publique

Hospital Accreditation and the Quality of Care in India. Between Commercial Logic and Public Health Objectives

Bertrand Lefebvre

Resumen

La question de la qualité des soins et de la sécurité des patients est un enjeu crucial pour les systèmes de santé des pays pauvres et émergents. Alors que le secteur hospitalier indien fait souvent l’actualité pour ses mauvaises pratiques médicales et commerciales, l’accréditation hospitalière est volontiers présentée comme une solution aux défaillances des pouvoirs publics à contrôler le secteur hospitalier. Cet article revient sur la genèse du système d’accréditation hospitalière indien, son fonctionnement et ses résultats, pour analyser si ce nouvel instrument de l’action publique peut être efficace pour garantir la qualité des soins et la sécurité des patients. Malgré son caractère innovant impliquant la co-construction entre acteurs privés et publics d’un nouveau système de normes, et malgré les ajustements progressifs apportés pour mieux répondre à la forte fragmentation du secteur hospitalier, l’accréditation hospitalière peine à s’imposer aux hôpitaux privés et publics. Dix ans après son introduction, les limites atteintes par l’accréditation hospitalière rendent une réglementation et un contrôle de l’activité hospitalière par les pouvoirs publics d’autant plus incontournables pour améliorer la qualité des soins en Inde.

The issue of quality of care and patient safety is crucial for health systems in poor and emerging countries. While the Indian hospital sector is often in the news because of its poor medical and commercial practices, hospital accreditation is quite often presented as a solution to government failures to control the hospital sector. This article reviews the genesis of the Indian hospital accreditation system, its functioning and results, in order to analyse whether this new means of public action can be effective in guaranteeing quality of care and patient safety. Despite its innovative character involving the co-construction of a new system of standards, by both private and public stakeholders, and despite the progressive adjustments made to better respond to the strong fragmentation of the hospital sector, hospital accreditation is struggling to impose itself on private and public hospitals. Ten years after its introduction, the limits reached by hospital accreditation make regulation and control of hospital activity by public authorities all the more essential for improving the quality of care in India.

Nota del editor

Ce projet de recherche a bénéficié du soutien du Centre de Sciences Humaines de New Delhi (www.csh-delhi.com).

Pueden acceder a los formatos HTML, PDF y ePub los usuarios de bibliotecas e instituciones que lo hayan adquirido en el marco de OpenEdition Freemium for Books. La obra podrá ser comprada de igual modo en formato PDF y ePub en los sitios web de nuestras librerias asociadas. Si la edición papel se encuentra disponible, tendrá enlaces a disposición para dirigirse a las librerías desde esta página.

Extracto del texto

La question de la qualité des soins et de la sécurité des patients est un enjeu crucial pour les systèmes de santé des pays pauvres et émergents. Une enquête sur la sécurité des patients estime le taux d’erreurs médicales évitables à 83 % dans les pays en développement et en transition, taux beaucoup plus élevé que dans les pays développés (Wilson, Michel, Olsen et al. 2012). À mesure que l’utilisation des services de santé progresse, notamment sous l’effet de programmes visant à l’universalisation des soins (Objectifs de développement du millénaire, Objectifs de développement durable), la qualité des soins reçus par les patients devient un enjeu central des politiques de santé publique locales et internationales (Travis, Bennett, Haines et al. 2004 ; Mate, Rooney, Supachutikul et al. 2014). L’amélioration de la qualité des soins dans les pays pauvres et en transition passe par des moyens humains et financiers renforcés mais aussi par une stabilité de l’environnement légal, réglemen...

Autor

Maître de conférences à l’École des hautes études en santé publique, il est chercheur rattaché au CNRS (UMR ARENES, UMR CEIAS). Géographe de formation, il s’intéresse aux politiques de santé dans les pays pauvres et émergents, et aux inégalités sociales et territoriales de santé en ville.

© Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, 2019

Condiciones de uso: http://www.openedition.org/6540