Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L’hôpital en Asie du Sud

 | 
Clémence Jullien
, 
Bertrand Lefebvre
, 
Fabien Provost

Introduction

Clémence Jullien, Bertrand Lefebvre et Fabien Provost

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

In the social sciences, researchers have been particularly focused on studying hospital dysfunctionings—caregiver violence, corruption, medical negligence, discriminatory practices. Indeed, their work often reports on the forms of tension established between patients from underprivileged backgrounds and auxiliaries, nurses and doctors from public hospitals faced with budget cuts, lack of staff and equipment shortages. This observation is particularly documented in West Africa (Jaffré & Olivier de Sardan 2003), Central Africa (Hours 1985), South Africa (Fassin 2008). Brauching out from reflection on the bureaucratic burdens of hospital institutions, on local professional cultures or on structural social inequalities, these researchers reveal the forms of frustration, resentment and contempt felt by caregivers and patients.

The emphasis is then placed on a paradox: the fact that public institutions—supposed to guarantee the health of all reproduce social cleavages. Conversely, initiati...

Auteurs

Anthropologue, spécialiste du monde indien, sa thèse de doctorat « Du bidonville à l’hôpital: anthropologie de la santé de la reproduction au Rajasthan » (Université Paris Ouest Nanterre, 2016) analyse la manière dont se conjuguent les aspirations individuelles, les résolutions familiales, les recommandations médicales et les politiques nationales relatives à la santé de la reproduction. Aujourd’hui postdoctorante à l’université de Zurich (ISEK-UZH) et docteure associée au Centre d’études de l’Inde et de l’Asie du Sud (CEIAS) de Paris, elle étudie l’une des principales conséquences du déséquilibre du sex-ratio: la difficulté des hommes à trouver des épouses en Inde du Nord.

Maître de conférences à l’École des hautes études en santé publique, il est chercheur rattaché au CNRS (UMR ARENES, UMR CEIAS). Géographe de formation, il s’intéresse aux politiques de santé dans les pays pauvres et émergents, et aux inégalités sociales et territoriales de santé en ville.

Doctorant en ethnologie à l’Université Paris Ouest Nanterre, il prépare une thèse portant sur la pratique de la médecine légale dans le Nord de l’Inde, dans laquelle il s’intéresse aux diverses façons dont les médecins légistes négocient leur rôle professionnel dans le système judiciaire indien. Il est rattaché au Laboratoire d’ethnologie et de sociologie comparative (LESC, UMR 7186), Université Paris Ouest Nanterre, Maison Archéologie & Ethnologie.

© Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, 2019

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540