Version classiqueVersion mobile

L’Inde et l’Italie

 | 
Tiziana Leucci
, 
Claude Markovits
, 
Marie Fourcade

Turning Mazzini on his Head

Gandhi’s Polemics against Savarkar in Hind Swaraj

Mazzini subverti. Gandhi contre Sarvakar dans Hind Swaraj

Claude Markovits

Résumé

Dans cet article, on examine la manière dont Gandhi, dans Hind Swaraj (1909), son seul ouvrage « théorique », utilise la figure de Giuseppe Mazzini, le patriote italien devenu une icône pour les nationalistes indiens, afin de mettre en avant sa propre vision de l’émancipation de l’Inde. Dans un passage crucial du livre, Gandhi souligne le contraste entre les vues de Mazzini, dont il fait un précurseur de la non-violence (ce qu’il n’était pas), et celles de l’autre icône du Risorgimento, Giuseppe Garibaldi, dont il fait l’ancêtre des révolutionnaires indiens partisans de la violence, représentés par V.D. Savarkar, l’inspirateur de l’assassinat récent à Londres d’un haut fonctionnaire britannique par un étudiant indien. De manière apparemment paradoxale, Gandhi utilise aussi Mazzini pour produire une critique dévastatrice du Risorgimento lui-même dont il fait un mouvement de libération avorté. Il plaide pour que l’Inde trouve sa propre voie d’émancipation fondée sur une rupture totale avec la civilisation industrielle de l’Occident.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

My interest in Mazzini and his reception in India was first aroused when I was researching a book about Gandhi and found that the name of the famous Italian patriot was invoked by Gandhi in his 1909 book, Hind Swaraj, to defend the idea of non-violence against the upholders of violent revolution who were then active in London amongst Indian students. The most prominent of these revolutionaries was Vinayak Damodar Savarkar (1883-1966), who would be Gandhi’s most obstinate opponent, and ultimately, after he had become the theoretician of Hindutva and a leader of the Hindu Mahasabha, his nemesis, as Gandhi’s assassin Nathuram Godses’ fatal bullet of 30 January 1948 appears to have been almost directly guided by Savarkar (Noorani 2002). I came to the view that Hind Swaraj cannot be seen only as a treatise about non-violence and a broadside against Western civilization, but has to be interpreted more contextually also as a polemics directed against the revolutionary group of which Savark...

Auteur

Directeur de recherche émérite au CNRS, membre du Centre d’études de l’Inde et de l’Asie du Sud, il poursuit ses recherches sur des aspects de l’histoire de l’Inde coloniale en rapport avec une histoire plus globale, en particulier sur des réseaux marchands et sur le corps expéditionnaire indien en France pendant la Première Guerre mondiale.
Publications
– 2000 Gandhi, Paris, Presses de Sciences Po (« Références/Facettes »).
– 2000 The Global World of Indian Merchants c. 1750-1947 : Traders of Sind from Bukhara to Panama, Cambridge, CUP.
– 2015 C.M. & Margolin J.-L., Les Indes et l’Europe. Histoires connectées, xve-xxie siècle, Paris, Gallimard (« Folio histoire » 246).

© Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search