Version classiqueVersion mobile

L’Inde et l’Italie

 | 
Tiziana Leucci
, 
Claude Markovits
, 
Marie Fourcade

Un Musée indien à Florence

An Indian Museum in Florence

Maria Gloria Roselli
Traduction de Catherine Wahiche

Résumé

L’article retrace l’histoire de la fondation d’un musée dédié aux cultures indiennes, à la fin du xixe siècle. De façon plus générale, il attire l’attention sur le courant orientaliste qui anima la faculté de Philosophie et Philologie de l’académie florentine. Dans un moment d’enthousiasme collectif pour l’exotisme oriental, un groupe de chercheurs organisa le ive Congrès international des orientalistes, faisant de la ville de Florence un centre incontournable pour les études sur l’Orient. Dans ce climat, Angelo de Gubernatis, professeur de sanscrit, fonda le Musée indien, qui fait maintenant partie du musée national d’Anthropologie et d’Ethnologie de l’université de Florence. Outre raconter l’Inde visitée par De Gubernatis et d’autres chercheurs contemporains, le Musée indien offre l’occasion de comprendre cette nouvelle curiosité vis-à-vis des peuples et cultures du Moyen et de l’Extrême-Orient qui se répandit en Italie et en Europe pendant tout le xixe siècle.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le monde artistique et culturel du xixe siècle italien, aussi bien qu’européen, a été attiré par le charme de l’Orient, qui représentait une réponse nouvelle à une soif grandissante de curiosité exotique. L’Asie a exercé sur les voyageurs scientifiques une attraction irrésistible, et incarné, aux yeux des littéraires, un lieu fantastique peuplé de héros épiques à découvrir. Pour les artistes s’ouvrent de nouvelles perspectives, avec des figures, des couleurs, des paysages, des formes à reproduire. Les artistes de rue s’inspirent des histoires orientales via la mise en scène d’ambiances inédites et de nouveaux personnages. L’architecture se laisse volontiers influencer par les suggestions de formes exotiques ; les musiciens et compositeurs introduisent dans leurs œuvres de nouveaux sons et des textes à consonance orientale.

Florence ne fait pas exception à la règle et devient même un centre de référence incontournable pour les études orientalistes, en Italie et à l’étranger, comme le ...

Auteur

Depuis 1990, elle est conservatrice des collections du musée national d’Anthropologie et d’Ethnologie, section du musée d’Histoire naturelle de l’Université de Florence. Elle est responsable de la photothèque du musée, qui conserve des milliers de photographies historiques de grande valeur. Elle s’occupe principalement de l’étude et de la recherche des cultures asiatiques, en accordant une attention particulière au cadre historico-scientifique des collections relatives aux matériaux conservés au musée.
Publications
– 2013 « Il Museo Indiano a Firenze. L’orientalismo nell’Istituto di Studi Superiori », in A. Spina, a cura di, Orientalisti Italiani e aspetti dell’Orientalismo in Italia, Florence, AIC-Edizioni Labrys CUAM University Press, pp. 69-79.
– 2014 « Asia | Asia » in J. Moggi Cecchi, R. Stanyon, a cura di, Il Museo di Storia Naturale dell’Università di Firenze, vol. V : Le collezioni antropologiche ed etnologiche | The Museum of Natural History of The University of Florence, vol. V : The Anthropological and Ethnological collections, Florence, Firenze University Press, pp. 77-89.
– 2016 « Il Museo Indiano di Angelo De Gubernatis », in A. Dei, a cura di, L’Istituto di Studi Superiori e la cultura umanistica a Firenze, vol. I, Pise, Pacini editore, pp. 315-343.

Catherine Wahiche (Traducteur)

© Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search