Version classiqueVersion mobile

L’Inde et l’Italie

 | 
Tiziana Leucci
, 
Claude Markovits
, 
Marie Fourcade

Semper per viam portugalensem

Of Italians, Portuguese and the Indian Ocean

Semper per viam portugalensem : Des Italiens, des Portugais et de l’océan Indien

Sanjay Subrahmanyam

Résumé

Au cours de la période médiévale tardive, les Italiens ont pris l’initiative d’établir des relations commerciales et autres entre l’Europe occidentale et l’Asie, y compris avec le sous-continent indien. C’était particulièrement vrai à la haute époque « mongole », qui s’étend de la moitié du xiiie à la moitié du xive siècle, mais dans une certaine mesure c’est resté le cas encore plus tard. Il y avait parmi les Italiens des Vénitiens, mais surtout des Génois, qui étaient à l’apogée de leur puissance et de leurs ambitions. Cependant, avec l’ouverture de la route du Cap à la fin du xve siècle, ce sont les Portugais qui ont pris la tête, et les Italiens ont occupé un rôle plus secondaire. Parmi eux, on a traditionnellement accordé beaucoup d’attention aux marchands florentins, qui ont joué un rôle crucial à Lisbonne et en Asie portugaise. Cependant, il est intéressant d’observer le rôle d’autres communautés comme les Génois-Corses dans des questions plus techniques, telles que la construction et la gestion des galères. La seconde partie de l’article explore le rôle d’une de ces familles, les Baccioni (ou Bachão, telles qu’elles apparaissent dans les sources portugaises). Elle s’appuie largement sur le corpus de lettres laissé par le plus ancien de trois frères, Silvestro, durant sa carrière asiatique dans les années 1510.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Introduction

In the centuries leading up to 1500, Italians took the lead in establishing commercial and other relations between western Europe and Asia, including the Indian sub-continent. This was particularly evident in the high “Mongol” epoch, the century from about 1250 to 1350, but it remained the case even later to some extent, and into the fifteenth century. The Italians included the Venetians, but especially their Genoese rivals, who were at the time at the height of their power and ambitions. However, with the opening of the Cape Route that linked the Atlantic and Indian Oceans in the late fifteenth century, it was the Portuguese who took the lead, and the Italians consequently came to be relegated to a rather secondary role. But, as this essay seeks to demonstrate, it was nevertheless a role of some significance.

Where does one begin a consideration of the long history of the relations between Italy and India? Perhaps with the Romans, some of whose gold famously drained away...

Auteur

He is an historian who, after teaching in Delhi, the EHESS (Paris), and Oxford, joined UCLA in 2004. He works on medieval and early modern South Asian and Indian Ocean history, the history of European expansion, the comparative history of early modern empires, and various aspects of world history. He also holds a long-term visiting professorship in global history at the Collège de France (Paris).
Publications
– 2012 Courtly Encounters : Translating Courtliness and Violence in Early Modern Eurasia, Cambridge, Mass., Harvard University Press.
– 2014 Mondi connessi : La storia oltre l’eurocentrismo (secoli XVI-XVIII), Rome, Carocci.
– 2017 Europe’s India : Words, People, Empires, 1500-1800, Cambridge, Mass., Harvard University Press.

© Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search