Version classiqueVersion mobile

Circulation et territoire dans le monde indien contemporain

 | 
Véronique Dupont
, 
Frédéric Landy

Ont collaboré à ce volume

Texte intégral

1Dalal Benbabaali

2Agrégée de géographie, doctorante au laboratoire Gecko, Université de Paris Ouest-Nanterre-La Défense, elle est actuellement affiliée au Centre de Sciences Humaines de New Delhi. Sa thèse porte sur le rapport entre caste dominante et territoire, à partir de l’étude des Kamma d’Andhra Pradesh. Elle a travaillé également sur les élites de l’administration indienne.

Publications

– 2008 « Les élites de la haute fonction publique indienne : entre administration locale et intégration nationale », Autrepart, 47, pp. 5-23.

– 2009 « Importing new cultures into the city: the role of Kamma migrants in the development of Andhra culture in Hyderabad », in G. Reddy Anant, ed., Emerging Urban Transformations. Multilayered Citites and Urban Systems, International Geographical Union, Urban Geography Commission, août 2009, Hyderabad, pp. 689-700.

– 2010 « Les conflits de caste en Andhra côtier », in L. Baixas, L. Dejouhanet, P.-Y. Trouillet, eds., Conflits et rapports sociaux en Asie du Sud, Paris, L’Harmattan (« Points sur l’Asie »), pp. 157-172.

dalelbb@yahoo.com

3Tristan Bruslé

4Géographe et chargé de recherche au CNRS (Milieux, Sociétés et Cultures en Himalaya, UPR 299), il s’intéresse aux migrations internationales de travail et aux processus diasporiques, à partir de l’exemple népalais. Ses principaux terrains d’étude sont le Népal, l’Inde et le Qatar.

Publications

– 2008 « Choosing a destination and work. Migration strategies of Nepalese workers in Uttarakhand, Northern India », Mountain Research and Development, 28 (3/4), pp. 240-247.

– 2009 « Les âges de la migration. Cycle de vie, projets et rapports à l’espace des migrants népalais en Inde », in V. Baby-Collin, G. Cortès, L. Faret et al., coord., Migrants des Suds. Acteurs et trajectoires de la mobilité internationale, IRD/ PUM Toulouse/PULM Montpellier.

– 2009 « Who’s in a labour camp ? Socio-economic analysis of Nepalese migrants in Qatar », European Bulletin of Himalayan Research, Autumn, 35, pp. 32-48.

tristan.brusle@gmail.com

5Mathieu Claveyrolas

6Ethnologue, chargé de recherche au CNRS et membre du Centre d’Études de l’Inde et de l’Asie du Sud (EHESS/CNRS), ses recherches, après la publication d’une monographie du temple de Saṅkaṭ Mocan, portent actuellement sur l’hindouisme mauritien en tant que configuration singulière, et valant pour elle-même, au-delà des permanences, des emprunts ou des évolutions dont témoigne l’hindouisme en contexte non-indien.

Publications

– 2003 Quand le temple prend vie. Atmosphère et dévotion à Bénarès. Paris, CNRS Éditions (« Monde indien/Sciences sociales 15e-21e siècle »).

– 2008 « Les temples de Mère Inde, musées de la nation », Gradhiva, 7, n.s., pp. 84-99.

mathieu.claveyrolas@laposte.net

7Mathieu Coubat

8Géographe de formation, il a effectué un travail de recherche sur les conditions de sédentarisation d’une population semi-nomade de l’Himalaya du Kumaon en partenariat avec le Laboratoire Territoires de l’Université Grenoble 1 et le G.B. Pant Institute of Himalayan Environment and Development d’Almora en Inde. Il se consacre actuellement à l’étude du hindi à l’Inalco.

9mathieu.coubat@gmail.com

10Rémy Delage

11Géographe, chargé de recherche au CNRS et membre du Centre d’Études de l’Inde et de l’Asie du Sud (EHESS/CNRS), il s’intéresse aux processus de territorialisation du religieux en Inde et au Pakistan.

Publications

– 2005 « From fieldwork to research theory on an Indian pilgrimage », in C. Partridge & R. Geaves, eds., Fieldwork in Religion, vol. 1-2, Londres, Equinox Publishing, pp. 105-121.

– 2007 « L’Inde à l’épreuve du multiculturalisme: contextes et perspectives géographiques », Géographie et cultures, 58, pp. 19-32.

– 2010 « Formation historique et re-territorialisations de la minorité musulmane en Inde », in M. Gilquin, ed., Atlas des minorités musulmanes en Asie méridionale et orientale, Paris, Éditions du CNRS, pp. 25-45.

delage.remy@gmail.com

12Véronique Dupont

13Démographe, directrice de recherche à l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD) dans l’UMR « Développement et sociétés » (Université de Paris I Panthéon–Sorbonne & IRD), et chercheuse associée au Centre d’Études de l’Inde et de l’Asie du Sud (EHESS/ CNRS), ses recherches traitent des transformations des territoires métropolitains en Inde, en relation avec les mobilités des populations, les politiques urbaines et les processus d’exclusion sociospatiale.

Publications

– 1995 Decentralized industrialization and urban dynamics. The case of Jetpur in West India, New Delhi, Sage.

– 2000 V. Dupont., E. Tarlo, D. Vidal, eds., Delhi. Urban Space and Human Destinies, Delhi, Manohar - CSH.

– 2007 V. D. & D. G. Heuzé, eds., « Puruṣārtha », 26 : La Ville en Asie du Sud. Analyse et mise en perspective, Paris, Éditions de l’EHESS.

veronique.dupont@ird.fr

14Frédéric Landy

15Professeur de géographie à l’Université de Paris Ouest-Nanterre-La Défense, où il est responsable du laboratoire GECKO, il est aussi membre associé du Centre d’Études de l’Inde et de l’Asie du Sud (EHESS/CNRS). Spécialisé sur l’Inde, après avoir travaillé sur les logiques paysannes, les migrations, puis la politique alimentaire, il s’intéresse désormais aux questions de participation et de décentralisation, tant en milieu urbain que pour la gestion de l’irrigation ou de la forêt.

Publications

– 2002 L’Union Indienne, Paris, Éditions du Temps.

– 2006 Un milliard à nourrir. Grain, territoire et politiques en Inde, Paris, Belin.

– 2009 dir., Dictionnaire de l’Inde contemporaine, Paris, Armand Colin.

frederic.landy@wanadoo.fr

16 Éric Leclerc

17Géographe, maître de conférences à l’université de Rouen, membre du Laboratoire Ailleurs (E.A. 2534), ses recherches portent sur le rôle de la diaspora indienne dans le processus de mondialisation.

Publications

– 2006 É. L. & B. Khadria, « Exode des emplois contre exode des cerveaux, les deux faces d’une même pièce ? », Autrepart, 37, pp. 37-51.

– 2007 « Mondialisation des mobilités humaines » et « Les diasporas dans la mondialisation », in D. Retaillé, ed., La Mondialisation, Paris, Nathan, pp. 51-63 et pp. 141-154.

– 2007 É. L. & J.-B. Meyer, « Knowledge diasporas for development : a shrinking space for scepticism », Asian Population Studies, 3 (2), pp. 153-158.

ejr.leclerc@gmail.com

18Sreelekha Nair

19Fellow at the Centre for Women’s Development Studies, New Delhi, she got her Ph.D.degree from Jawaharlal Nehru University, New Delhi in 2004 on women engineers, their education and work in the context of a public sector organization in the state of Kerala. Her Post-Doctoral research (2007-2008) was on migrant working women of Asian origin in France under Hermes (Fondation MSH, Paris) fellowship and was attached to Genre, Travail et Mobilités, Paris, and Migrations Internationales, Espaces et Sociétés, Poitiers. She is at present working on a manuscript based on the project « Gender, Status and Migration of Malayali Nurses in Delhi ».

Publications

– 2007 « Globalization and livelihood : perspective of women nurses in Delhi », Asian Journal of Women’s Studies, 13 (4), Seoul, Asian Center for Women’s Studies, pp. 34-56.

– 2007 « Rethinking citizenship, community and rights : the case of nurses from Kerala », Indian Journal of Gender Studies, 14 (1), pp. 137-156.

sreeinde@yahoo.fr

20Marie Percot

21Membre du Laboratoire d’Anthropologie Urbaine (UPR 34 CNRS), ses recherches s’inscrivent dans les champs de l’anthropologie du travail et de l’anthropologie de la migration. Dans cette étude sur la migration des infirmières malayali, elle s’est plus particulièrement intéressée aux aspects genrés de la migration.

Publications

– 2006 « Indian nurses in the Gulf: from job opportunity to life strategy », in A. Agrawal, ed., Migrant Women and Work (Women and Migration in Asia, vol. 4), New Delhi/Thousand Oaks/Londres, Sage Publication, pp. 155-176.

– 2006 « Indian nurses in the Gulf : two generations of female migration », South Asia Research, 26 (1), pp. 41-62.

– 2007 M. P. & S.I. Rajan, « Female emigration from India. Case study of nurses », Economic and Political Weekly, XLII (4), pp. 318-325.

marie.percot@gmail.com

22David Picherit

23Docteur en ethnologie de l’Université Paris Ouest-Nanterre-La-Défense (Laboratoire Ethnologie et Sociologie Comparative), membre du projet ANR-Les Suds « Rural Micro-finances and Employment » et du programme « Travail, Finances et Dynamiques Sociales » de l’Institut français de Pondichéry, il est présentement Visiting Research Fellow au département d’anthropologie de l’Université de Sussex (U.K.) et affilié à l’UMR 201–Institut d’études du développement économique et social. En tant que post-doctorant, il s’intéresse aux mondes du travail, aux migrations internes, au clientélisme et aux questions de développement rural en Inde.

Publications

– 2009 « “Workers, trust us !” : Labour middlemen and the rise of the lower castes in Andhra Pradesh », in J. Breman, I. Guérin., A. Prakash, eds., India’s unfree workorce. Old and new practices of labour bondage, Delhi, Oxford University Press, pp. 259-283.

– 2010 « In vino veritas ? Alcools et contestations des rapports de domination en Andhra Pradesh », in L. Baixas, L. Dejouhanet, P.-Y. Trouillet, eds., Conflits et rapports sociaux en Asie du Sud, Paris, L’Harmattan (« Points sur l’Asie »), pp. 173-189.

davidpicherit@gmail.com

24Aurélie Varrel

25Docteure en géographie, affiliée en tant que telle au Centre d’Études de l’Inde et de l’Asie du Sud (EHESS/CNRS), sa recherche doctorale, menée au sein de l’équipe Migrinter (UMR 6588, CNRS – Université de Poitiers), a porté sur les phénomènes de retour et de circulation parmi les migrants indiens à haut niveau de compétences employés dans le secteur des hautes technologies à Bangalore. Cela l’a amenée à étudier leur espace de vie, notamment leurs pratiques résidentielles, et ce qu’elles donnent à comprendre des dynamiques de production à l’œuvre dans les métropoles indiennes.

Publications

– 2009 « Back to Bangalore. L’émergence d’un pôle urbain dans la circulation migratoire des migrants indiens les plus qualifiés », in G. Cortès & L. Faret, eds., Les Circulations transnationales. Lire les turbulences migratoires contemporaines, Paris, Armand Colin, pp. 199-209.

(à paraître) « Gender and intergenerational issues in the circulation of high skilled migrants. The case of the Indian IT professionals », in E. Kofman, M. Kohli, A. Kraler, eds., Gender, Generations and the Family in International Migration, Amsterdam, University Press, pp. 243-257.

(à paraître) « Migration in the light of the new Indian diaspora policy: emerging transnationalism », in R. Irudaya & M. Percot, eds., Emerging Dynamics of Indian Migration, Delhi, Routledge.

aurelie.v@gmail.com

26Philippe Venier

27Professeur agrégé de géographie, maître de conférences, Migrinter (UMR 6588), Université de Poitiers. Ses principales recherches portent sur les migrations internationales en Inde et dans le Golfe arabo-persique.

Publications

– 2005 « L’émigration des Kéralais dans le Golfe. L’impact des mouvements migratoires internationaux sur une société en développement », in H. Jaber, F. Metral, Mondes en mouvements. Migrants au Moyen-Orient au tournant du xxie siècle, Beyrouth, Presses de l’IFPO, pp. 293-320.

– 2007 From Kerala to the UAE: emerging trends in a mature labour migration system. http://halshs.archives-ouvertes.fr/​halshs-00324540/​en/​

– 2009 « Stratégies d’ancrage des immigrés kéralais (Inde du Sud) dans les villes des Émirats Arabes Unis », Maghreb-Machrek, 199, pp. 121-138.

philippe.venier@univ-poitiers.fr

© Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, 2010

Licence OpenEdition Books

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search