Version classiqueVersion mobile

La forme spectacle

 | 
Emmanuel Pedler
, 
Jacques Cheyronnaud

I. Anthropologie du spectaculaire. Diversité des régimes et des formes

Le dispositif spectaculaire du musée public à l’âge des Lumières

How public museums displayed their exhibits in the Age of Enlightenment

Andrzej Pieńkos

Résumé

Au cours du xviiie siècle, les principales capitales européennes voient l’émergence de musées accessibles au public. Ces nouvelles institutions culturelles à l’architecture remodelée produisent des transformations majeures dans les relations aux arts visuels. À partir d’une série de documents iconographiques rarement mobilisés dans cette perspective, l’étude se propose d’analyser la nouvelle expérience esthétique que le Museo Pio Clementino à Rome suscite chez ses visiteurs. Ces derniers, considérés comme des spectateurs, se retrouvent aux prises avec la nouvelle culture spectaculaire qu’implémente son dispositif muséal.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Ils se promènent, regardent, observent et même touchent les pièces exposées. Les visiteurs d’un des premiers musées publics, alors encore peu nombreux, nous sont présentés, pleins de vie, sur quatorze planches gravées et coloriées figurant les salles du Museo Pio Clementino, produites par l’atelier de Giovanni Volpato et dessinées par Abraham-Louis Ducros vers 1790 (ill. 1 et 2). Négligée par l’histoire de l’art, cette série d’images n’est plus sollicitée que pour sa valeur documentaire concernant l’architecture muséale et les œuvres exposées. Au mieux, elle a été considérée comme représentative d’un nouveau type de productions visuelles, celles des souvenirs pour touristes1. Le rôle novateur des gravures en question mérite toutefois mieux qu’une simple curiosité historique. Nous sommes, en effet, à un moment crucial pour l’histoire des musées, tant culturelle que politique, quelques années après la rencontre, dans ce même musée Pio Clementino, de son principal fondateur, le pape Pi...

© Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search