Version classiqueVersion mobile

L’expérience historiographique

 | 
Antoine Lilti
, 
Sabina Loriga
, 
Jean-Frédéric Schaub
, 
et al.

Résumés

Abstracts

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Jean-Louis Fabiani

Qu’y a-t-il de social dans l’histoire intellectuelle ?

Bien que dans son Parcours critique, Jacques Revel ait contribué à ébranler les certitudes de l’histoire sociale telle qu’elle dominait jusqu’aux années 1970, il a tenu à garder cette dénomination pour qualifier son propre travail. À partir de ce paradoxe apparent, on s’efforce de confronter ses propositions avec les transformations qui ont affecté l’histoire et la sociologie des intellectuels, domaine réputé rétif à une approche en termes de déterminations sociales. Le souci de « retrouver la densité des pratiques », comme l’écrit Stéphane Van Damme, conduit à donner à nos approches un tour plus matériel, mais donne lieu également à une interrogation de fond sur ce qu’est le social, depuis que Durkheim l’a traité comme un substrat. Examinant successivement les propositions de Nathalie Heinich (en finir avec le social) et de Bruno Latour (le social est plat et il est composé d’associations), on propose de recons...

© Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search