Version classiqueVersion mobile

La distinction des savoirs

 | 
Bernard Walliser

Démographie et probabilité. Rejets et avancées lors de leur développement*

Demography and probability. Rejections and breakthroughs during their development

Daniel Courgeau

Résumé

Trois moments de l’histoire de la démographie et de la probabilité sont analysés au prisme de la connaissance savante/non savante : la naissance et l’évolution de ces deux sciences au xviie siècle, leur impact dans les débats (xviiie-xxe siècle) sur l’inoculation et la vaccination de la variole ; enfin la polémique à la fin du xxe siècle entre les démographes et l’interprétation faite par la presse de leurs travaux. Nous examinons les diverses interprétations auxquelles ces disciplines ont été confrontées dans différents contextes car si leur objet semble à la portée de tous, elles nécessitent cependant un traitement plus complexe pour accéder au niveau de disciplines scientifiques.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Depuis la naissance de la probabilité, avec la correspondance entre Pascal et Fermat en 16541, et celle de la démographie, avec l’ouvrage de Graunt en 16622, un antagonisme n’a jamais cessé de se manifester entre, d’une part, les fondateurs de ces disciplines puis les chercheurs qui en sont devenus les spécialistes, et, d’autre part, les non-scientifiques, les profanes, qui en ignorent les usages et les règles précises. L’opposition entre eux est cependant d’une nature plus complexe qu’il n’y paraît à première vue et nous allons tenter d’en cerner les différents aspects.

Précisons d’entrée de jeu qu’il ne s’agit pas ici d’une contribution d’histoire des sciences, bien que nous utilisions des matériaux historiques pour éclairer l’émergence et le développement de la probabilité et de la démographie, ainsi que pour introduire les différentes lectures, politiques, religieuses, journalistiques, etc., auxquelles ces savoirs ont donné lieu. C’est plus d’une réflexion épistémologique sur la ...

© Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search