Versione classicaVersione mobile

Leçons politiques de l'épidémie de sida

 | 
Nicolas Dodier

Deuxième partie. La subversion de la modernité thérapeutique

Avant propos de la Deuxième partie

I formati HTML, PDF, ePub sono accessibili agli utenti delle biblioteche e degli istituti che hanno richiesto la licenza OpenEdition Freemium per Books. Ad ogni modo, l'opera potrà essere acquistata online tramite le nostre librerie affiliate, nei formati PDF e ePub. Se la versione a stampa è disponibile sono proposti dei link verso le librerie in questa stessa pagina.

Estratto del testo

Αu début des années 1990, le monde médical officiel du sida, celui qui est soutenu par les lois et les institutions, repose entièrement sur le système des essais contrôlés. Dans cette modernité thérapeutique d’Etat, les pouvoirs publics et les entreprises se complètent et coopèrent pour développer et tester les nouvelles molécules. C’est un monde où l’éthique et la scientificité des innovations sont régies par des procédures extrêmement codifiées, et à travers elles par un ensemble bien défini de spécialistes attitrés (responsables en titre des essais, comités, méthodologistes, agences, financeurs publics ou privés). Ce monde est construit pour se protéger, particulièrement dans le cas du sida, d’un extérieur qu’il s’est lui-même tracé : les cliniciens, les malades, les associations, les médias, l’opinion publique, les pouvoirs politiques. On dira de ce monde qu’il s’est résolument enclavé. C’est un monde contesté, mais qui tient bien. Cette situation est néanmoins appelée à évoluer...

© Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, 2003

Condizioni di utilizzo http://www.openedition.org/6540

Questa pubblicazione digitale è stata realizzata tramite il riconoscimento ottico dei caratteri automatico (OCR).
Cerca su OpenEdition Search

Sarai reindirizzato su OpenEdition Search