Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Archiver la mémoire

 | 
Florence Descamps

Sources orales et histoire : un apprivoisement séculaire

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le rejet de la source orale à la fin du xixe siècle

La chose est bien connue maintenant. Dans l’historiographie française, la source orale s’est vue disqualifiée à la fin du xixe siècle par les pères fondateurs de la première école historique française. Ambitionnant de construire une histoire-science inspirée d’Auguste Comte et de Claude Bernard, les chefs de file de l’école « méthodique » – péjorativement appelée « positiviste » par ses détracteurs – ont voulu doter la science historique de méthodes de connaissance et de vérification fiables et rigoureuses qui lui permettent de rivaliser avec les sciences expérimentales et de se rapprocher du modèle hypothético-déductif. Leur projet épistémologique se caractérise en conséquence par un modèle historiographique et méthodologique très cohérent qui va se révéler très robuste et particulièrement durable : le primat du document primaire, prioritairement issu des archives publiques, le respect de la distance temporelle entre le moment de l...

© Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, 2019

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540