Versione classicaVersione mobile
OpenEdition Books

Évidence de l’histoire

 | 
François Hartog

Préface

I formati HTML, PDF, ePub sono accessibili agli utenti delle biblioteche e degli istituti che hanno richiesto la licenza OpenEdition Freemium per Books. Ad ogni modo, l'opera potrà essere acquistata online tramite le nostre librerie affiliate, nei formati PDF e ePub. Se la versione a stampa è disponibile sono proposti dei link verso le librerie in questa stessa pagina.

Estratto del testo

Depuis longtemps, sinon la nuit des temps, l’histoire n’est-elle pas une « évidence » ? on en raconte, on en écrit, on en fait. L’histoire, ici et là, hier comme aujourd’hui, va de soi. Pourtant, dire l’« évidence de l’histoire », n’est-ce pas déjà ouvrir un doute, laisser place à un point d’interrogation : est-ce si évident, après tout ? Et puis, de quelle histoire parle-t-on ? Celle dont l’Europe moderne a voulu faire un temps la mesure de toutes les autres, au point de décréter tranquillement qu’un certain nombre de sociétés étaient sans histoire ? Sans même aller plus avant, ce seul énoncé instille déjà la possibilité d’une interrogation et invite à revenir, par exemple, sur les premiers choix opérés par une collectivité humaine, une monarchie, un État. Que veut dire faire le choix de l’histoire, se doter et se réclamer d’une histoire ? Qu’implique un faire de l’histoire et, d’abord, de quoi et de qui dépend-t-il ?

C’est là un premier emploi du terme et une première piste. Il y e...

© Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, 2005

Condizioni di utilizzo http://www.openedition.org/6540