Version classiqueVersion mobile

Dossier. Corps antiques : morceaux choisis

Varia

Beazley’s Connoisseurship: Aesthetics, Natural History, and Artistic Development

L’expertise de Beazley : esthétique, histoire naturelle et développement artistique

Eric Driscoll

Résumé

L’héritage de Beazley, pris dans les scrupules concernant la place de la céramique peinte sur le marché de l’art, a fait l’objet de vives controverses dans les vingt dernières années. Les discussions sur sa méthode tendent à devenir polémiques, mais dans cet article j’adopte un point de vue plus historique pour explorer les tensions intellectuelles inhérentes à son projet et pour expliquer comment il a réconcilié deux pulsions incompatibles concernant les dimensions « esthétiques » et « scientifiques » de la peinture de vases. Beazley a transcendé ce conflit en ayant recours à un récit historique au sujet de l’évolution artistique, faisant passer sa production savante d’articles monographiques à la rédaction d’une encyclopédie portant sur l’histoire naturelle de ce medium. En faisant de ses Peintres des acteurs sur la scène du développement artistique – se fondant en partie sur l’expertise de la peinture de la Renaissance – Beazley a pu mettre en œuvre cette expertise à la fois comme une entreprise scientifique et comme un projet de communion avec le style « sacré » des artistes qu’il faisait émerger de l’argile muette.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

“I have tried to find out who painted each [vase].”
Sir John Beazley

The study of painted Athenian pottery in black- and red-figured styles was set on new footing by Sir John D. Beazley (1885-1970), who oriented the field toward attribution studies and the discussion of individual painters. Contemporary opinions on Beazley’s system of connoisseurship diverge widely – even wildly. To the numerous practitioners of connoisseurship and scholarship in his style, it remains the foundation of any serious work in the field. To do without connoisseurship would be purposefully to ignore things we know to be true. To others, it constitutes, instead, a dangerous misadventure which has, at best, distracted from more serious subjects of research, or, at worst, irrevocably subjugated classical archaeology to the conceptual and financial dictates of the art market by transforming artefacts into artworks – not to mention the unfortunate side effect of that transformation, namely, the encouragement of ...

Auteur

American School of Classical Studies at Athens

© Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, 2019

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search