Version classiqueVersion mobile

Aux prises avec la douleur

 | 
Michel de Fornel
, 
Maud Verdier

Incertitude épistémique

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Dans son livre Mental Reality, Galen Strawson1 se livre à une défense véhémente de la conception de la douleur comme sensation déplaisante2. Cette conception, qui est aussi celle du sens commun, serait contestée et mise à mal par des travaux d’orientation néobéhavioriste en philosophie (proposée par les fonctionnalistes et les philosophes influencés par Wittgenstein), au nom d’une supposée relation nécessaire entre la sensation de douleur et les comportements observables qui lui sont associés. Strawson soutient que le concept de douleur ne comporte pas de façon inhérente les réactions que la douleur entraîne sur le plan corporel, et que celle-ci est avant tout une réalité mentale, publiquement inobservable, une affaire d’ordre privé qui n’entretient avec son expression publique qu’une relation contingente. S’il est pour le moins curieux de rassembler sous une même étiquette l’approche fonctionnaliste, ouvertement mentaliste, et l’approche néowittgensteinienne, il est encore plus étr...

© Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search