Vous l’avez sans doute déjà repéré : sur la plateforme OpenEdition Books, une nouvelle interface vient d’être mise en ligne.
En cas d’anomalies au cours de votre navigation, vous pouvez nous les signaler par mail à l’adresse feedback[at]openedition[point]org.

Devenir chercheur

Écrire une thèse en sciences sociales

Cas de figure

Éditeur : Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales

Lieu d’édition : Paris

Publication sur OpenEdition Books : 3 septembre 2015

Collection : Cas de figure

Année d’édition : 2013

Nombre de pages : 359


Présentation

Comment devient-on chercheur ? Quelles sont les règles implicites et les pratiques qui gouvernent la préparation de la thèse ? Peut-on tenter de répondre collectivement, et de manière réflexive, aux questions que se posent les doctorants ?

Ce livre aborde tous les aspects de la vie du jeune chercheur : le choix du sujet et de la méthode d’enquête, les relations avec le directeur de thèse, l’écriture, les publications, les opportunités du numérique, la présentation orale ou encore l’adoption d’une posture de recherche et l’engagement en tant que chercheur.

L’objet de cet anti-manuel est d’établir le lien entre une expérience individuelle, conditionnée par la place centrale qu’y occupe l’écriture, et le contexte institutionnel et collectif de la recherche, dans lequel les doctorants se sentent souvent perdus. Une conviction unanime a porté ses auteurs : faire de la recherche et écrire une thèse sont des savoir-faire qui non seulement s’apprennent, mais aussi se transmettent.


Sommaire

Moritz Hunsmann et Sébastien Kapp

Remerciements

Howard S. Becker

Préface

Écrire une thèse, enjeu collectif et malaise personnel

Moritz Hunsmann et Sébastien Kapp

Introduction

Regards sur la thèse en train de se faire

Première partie. Écrire une thèse : choix, postures, encadrement

Christian Comeliau

Thèses interdisciplinaires

Amateurisme ou exigence fondamentale ?

Deuxième partie. Construire son enquête et produire ses données

Jean-Pierre Olivier de Sardan

Le projet de thèse

Un processus itératif

Claire Lemercier, Carine Ollivier et Claire Zalc

Articuler les approches qualitatives et quantitatives

Plaidoyer pour un bricolage raisonné

Jean-Pierre Olivier de Sardan

L’enquête collective multi-sites

Troisième partie. Le jeune chercheur face à ses écrits

Lamia Zaki

Rédiger sa thèse comme on assemble un puzzle

Mieux articuler écriture et réécriture

Martyne Perrot et Martin de la Soudière

Littérature et sciences humaines

Entre tension et tentation

Thierry Wendling

L’apprentissage du xiangqi

ou l’ethnographe comme auteur

Quatrième partie. Le passage à l’acte : rendre sa recherche publique

Luc Van Campenhoudt

La communication orale

Partie intégrante du processus scientifique

Alexandre Mathieu-Fritz et Alain Quemin

Publier pendant sa thèse

Quelques ficelles du métier exposées aux jeunes chercheurs

Nicolas Barreyre

Le travail des revues

Marin Dacos et Pierre Mounier

Le canon à idées

Les opportunités du numérique pour les jeunes chercheurs

Marin Dacos et Pierre Mounier

Maîtriser son identité numérique

Laurence Zigliara et Rémi Hess

Le moment de la soutenance de thèse

Cinquième partie. Le chercheur engagé : positionnement éthique et exigences scientifiques

Annie Thébaud-Mony

Recherche engagée et rigueur méthodologique

À propos de la recherche sur les cancers professionnels


Le texte seul est utilisable sous licence Licence OpenEdition Books. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.