Version classiqueVersion mobile

Les objets composés

 | 
Nicolas Dodier
, 
Anthony Stavrianakis

Dispositifs

Témoigner comme victime au Tribunal

Le travail d’appropriation d’un dispositif de prise de parole

Janine Barbot et Nicolas Dodier

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Un ensemble complexe de contraintes pèse sur tout témoignage, tant pour ceux qui le produisent que pour ceux qui ont à en juger. Renaud Dulong (1998) s’est attaché à clarifier ce nœud en considérant le témoignage oculaire, en toute généralité, comme une « institution naturelle » dont on peut dégager les propriétés. Pour saisir les visées et les exigences attachées aux témoignages, ainsi que les tensions rencontrées en pratique, il est néanmoins important de prendre en compte la variété de leurs conditions de production. Ainsi, analysant la transformation des témoignages des survivants de la Shoah, Michael Pollak (1990, p. 186-201) a distingué différentes « formes de témoignages » (la déposition judiciaire, le témoignage historique, l’enquête d’histoire orale, et le récit biographique) ouvrant ainsi des pistes pour envisager plus largement leur comparaison. Nous souhaitons contribuer à cette entreprise, en partant du cas des prises de parole des victimes devant un tribunal. Les témoi...

© Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search