Version classiqueVersion mobile

État et société politique

 | 
Bruno Karsenti
, 
Dominique Linhardt

Genèses de l’État

L’État en pensée

Émile Durkheim et le gouvernement de la sociologie

Francesco Callegaro

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

« Quoiqu’il puisse être utile, et même, en certains cas, nécessaire, de considérer l’idée de société abstraction faite de celle du gouvernement, il est universellement reconnu que ces deux idées sont, en réalité, inséparables. » Auguste Comte, Considérations sur le pouvoir spirituel

Introduction : l’embarras de l’État (moderne)

Parmi les problèmes que les chercheurs en sciences sociales et historiques ne peuvent manquer d’affronter, lorsque leurs investigations les conduisent sur le chemin malaisé de l’État, il y a d’abord celui qui concerne la détermination de cet objet si singulier, dont les prétentions avérées de constituer le plan même de la réalité collective semblent le faire échapper à toute enquête empirique étroitement délimitée. Pour connaître l’État en tant que phénomène social et historique, il faut alors se donner avant tout les critères d’usage du concept qui doit permettre de le reconnaître dans le champ de l’expérience, au titre d’un fait malgré tout particulier. Cette...

Auteur

Philosophe, Universidad nacional de San Martin (Buenos Aires).

© Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search