Version classiqueVersion mobile

État et société politique

 | 
Bruno Karsenti
, 
Dominique Linhardt

Genèses de l’État

La naissance de l’État-nation à partir de la dette

Sociogenèse de l’État moderne selon Marx

Julia Christ

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Introduction

La théorie de l’État de Marx est connue. Rassemblée dans des écrits, pour la plupart précoces1, explicitement consacrés à la question de l’État bourgeois, que Marx traite sur un mode critique, mettant en avant l’obstacle qu’il présente à l’émancipation effective de la société, même là où il se conçoit comme moteur de l’émancipation politique (Marx, 2006), elle constitue un pilier de sa philosophie politique. Il est indéniable que Marx a développé une théorie de l’État tout à fait cohérente, bien que dispersée dans ses écrits, et il est tout aussi indéniable que selon lui la société moderne sur la voie de l’accomplissement de son destin de société émancipée doit se défaire de la forme étatique, qui constitue une entrave au projet collectif d’autonomie : d’une part, parce que l’État accapare la pensée et l’agir communs des acteurs sociaux en prétendant mieux comprendre qu’eux ce que signifient leur pensée et leurs actions. À ce titre, il se comporte comme s’il était le seu...

© Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search