Version classiqueVersion mobile

La tentation du corps

 | 
Dominique Memmi
, 
Dominique Guillo
, 
Olivier Martin

Seconde partie. Les disciplines

Le corps du litige

en anthropologie

Jean-Pierre Warnier

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Aux origines de l’ethnologie française se trouvent plusieurs rendez-vous manqués. Marcel Mauss préconisait plusieurs rendez-vous manqués. Marcel Mauss préconisait une triple approche « bio-psycho-sociale » de l’humain. La métaphore organiciste prédisposait la sociologie et l’anthropologie d’inspiration durkheimienne à s’intéresser aux sciences de la nature. Claude Lévi-Strauss affirma sa conviction que la pensée structurale – sauvage ou non – avait des fondements dans la neurophysiologie du cerveau. Ces orientations restèrent lettre morte. L’anthropologie d’inspiration phénoménologique aurait pu retenir de la lecture de Maurice Merleau-Ponty sa référence à Paul Schilder, médecin psychanalyste inventeur du « schéma corporel ». Elle n’en aura conservé que le « désaveu de la science » et une mise en réanimation du sujet du cogito.

Certes, le rendez-vous entre l’ethnologie et les sciences de la nature a finalement eu lieu, comme on le verra, mais principalement en extériorité. Trop de cl...

© Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, 2009

Licence OpenEdition Books

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search