Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L'eau à découvert

 | 
Agathe Euzen
, 
Catherine Jeandel
, 
Rémy Mosseri

Cinquième partie. Qualité de l'eau

8. Mesure de la qualité des eaux par satellite

Jean-Michel Martinez

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

La couleur des eaux de rivières, de lacs ou de l’océan que nous pouvons apprécier avec nos yeux est le résultat de l’interaction entre la lumière et les composants présents en solution ou en suspension dans le milieu aquatique. En termes techniques, la couleur des eaux correspond à la variation spectrale des processus d’absorption et de diffusion de la lumière solaire incidente par la colonne d’eau (cf. II.14), dans le spectre « visible » (400-700 nm). Intuitivement, une eau plus ou moins marron, verte ou bleue nous renseigne sur sa « qualité » et/ou sa nature. La mise en œuvre technique de cette méthode ne reste pas limitée à l’utilisation des yeux, et des instruments spécifiques ont été développés (radiomètres*, spectrophotomètres*), afin de mesurer et de quantifier objectivement la couleur des eaux naturelles. En outre, cette méthode présente le grand avantage d’être réalisable depuis l’espace grâce aux satellites, offrant une capacité de suivi sans égal de n’importe quel point d...

Auteur

Hydrologue, Chargé de recherche de l’IRD, GET, Toulouse, p. 216.
jean-michel.martinez@ird.fr

© CNRS Éditions, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540