Version classiqueVersion mobile

L'eau à découvert

 | 
Agathe Euzen
, 
Catherine Jeandel
, 
Rémy Mosseri

Cinquième partie. Qualité de l'eau

1. Comment définir la qualité de l’eau ?

Laura Sigg

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Comment se définit la qualité de l’eau ? Peut-on parler en général d’une eau de bonne ou de mauvaise qualité ? Il serait tout d’abord important de réfléchir aux divers usages de l’eau qui requièrent différents critères de qualité. Les eaux naturelles, lacs, rivières et océans, représentent des écosystèmes aquatiques dans lesquels vivent des communautés complexes d’organismes. La qualité des eaux naturelles est donc d’importance primordiale pour le développement et la bonne condition écologique de ces communautés. Par ailleurs, l’eau potable est une ressource indispensable pour les humains, dont la qualité doit être définie par rapport à la santé publique* et est étroitement liée à la qualité des ressources naturelles dont elle provient, eaux souterraines, eaux de surface ou aussi eau de mer après dessalement.

La composition des eaux naturelles est déterminée par l’altération des roches, les échanges entre l’eau et l’atmosphère, ainsi que par les interactions avec les organismes aquat...

Auteur

Chimiste, Professeure à l’École Polytechnique Fédérale de Zurich, Eawag, Dübendorf, Suisse, p. 203.
laura.sigg@eawag.ch

© CNRS Éditions, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search