Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L'eau à découvert

 | 
Agathe Euzen
, 
Catherine Jeandel
, 
Rémy Mosseri

Quatrième partie. Usages de l'eau

17. Les usages récréatifs de l’eau

Barbara Evrard, Damien Féménias et Olivier Sirost

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’étendue maritime que le poète Virgile (Ier siècle av. J.-C.) qualifiait de « vacuité », celle des eaux de transition et des marais considérés comme des lieux diabolisés, s’est dotée de nouvelles fonctions sociales à partir du XVIIIe siècle. La découverte de la « Robinsonnade » (ou des loisirs au bord de l’eau) par le roman de Daniel Defoe, puis l’aménagement médical des thermes et des stations balnéaires, en passant par l’invention du rivage consacré aux loisirs, sont à la source de la vaste appropriation des littoraux par l’homme, à finalité récréative. Avant cela, dès le XVe siècle, l’exploration des étendues maritimes et des sources fluviales à travers le monde par les explorateurs ont fait des ports les bases de départ d’un vaste terrain de jeu aquatique. Des sources du Nil, aux tours du monde à la voile en passant par les croisières transatlantiques ou la découverte des fonds marins, l’éventail est vaste. Il dépasse aujourd’hui les enjeux économiques ou de découvertes scienti...

© CNRS Éditions, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540