Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L'eau à découvert

 | 
Agathe Euzen
, 
Catherine Jeandel
, 
Rémy Mosseri

Troisième partie. Eau et milieu

27. De la carte géologique à la carte hydrogéologique

Nathalie Dörfliger

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

La cartographie du sous-sol fournit des informations essentielles concernant les eaux souterraines (la présence et la dimension des réservoirs leur exploitation, leur gestion…) par l’intermédiaire des cartes et des coupes géologiques, ainsi que des notices explicatives.

Les informations reportées sur une carte géologique concernent les formations géologiques affleurantes, avec un code couleur selon l’âge des formations, leurs inclinaisons (pendage*) et la présence de failles (figure 1). Il existe trois grandes familles de formations géologiques : les formations sédimentaires meubles (alluvions*, moraines…) et consolidées (calcaires, dolomies, grès, craie…) ; les formations métamorphiques* (gneiss, marbres, schistes…) ; et les formations magmatiques ou plutoniques* et volcaniques (granite, basalte…). Ces formations géologiques possèdent des aptitudes différentes vis-à-vis du stockage d’eau et des écoulements. L’analyse des cartes géologiques permet de mettre en évidence les formations...

Auteur

Hydrogéologue, Direction Eau, Environnement & Écotechnologies, BRGM, Orléans, p. 146.
n.dorfliger@brgm.fr

© CNRS Éditions, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540