Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L'eau à découvert

 | 
Agathe Euzen
, 
Catherine Jeandel
, 
Rémy Mosseri

Troisième partie. Eau et milieu

19. Les échanges d’eau sol-végétation-atmosphère

Andrée Tuzet et Yves Brunet

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les échanges d’eau sol-végétation-atmosphère résultent en partie des échanges d’énergie existant entre la surface de la Terre et l’atmosphère. En effet, à l’échelle du globe terrestre, environ la moitié de l’énergie solaire incidente au sommet de l’atmosphère atteint la surface de la Terre et près de la moitié de cette énergie sert à évaporer l’eau présente en surface, le reste contribuant à réchauffer les basses couches de l’atmosphère ou à équilibrer le flux net d’énergie infrarouge. L’énergie du rayonnement solaire est donc le principal moteur de la circulation de l’eau.

Échanges avec l’atmosphère

Source majeure de vapeur d'eau dans l'atmosphère, l’évaporation consomme de l’énergie pour faire passer l’eau de surface de l’état liquide à l’état vapeur. Les océans, les mers, les lacs et les rivières fournissent approximativement 86 % de l'humidité atmosphérique, les 14 % restants provenant de l’évaporation des surfaces continentales. Mais nombreuses sont parmi ces de...

Auteurs

Micrométéorologiste, Chargée de recherche à l’INRA, ECOSYS, Thiverval Grignon, p. 130.
andree.tuzet@grignon.inra.fr

Micrométéorologiste, Directeur de recherche à l’INRA, ISPA, Villenave d’Ornon, p. 130.
brunet@bordeaux.inra.fr

© CNRS Éditions, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540