Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L'eau à découvert

 | 
Agathe Euzen
, 
Catherine Jeandel
, 
Rémy Mosseri

Troisième partie. Eau et milieu

8. Zones humides et marais d’eau douce

Jean-Luc Peiry

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les zones humides sont des écosystèmes continentaux caractérisés par leur faible drainage, et par conséquent, par la présence, pendant toute ou une partie conséquente de l’année, d’eau faiblement courante ou stagnante, entraînant la saturation en eau* du sol. Leur classification est largement fondée sur la profondeur d’eau comprise entre 0 et 6 mètres, la spécificité des sols (sol hydromorphe*, tourbe) et les végétaux hygrophiles* qui s’y développent, comme dans les tourbières*, les marais ou les marécages. Le contexte hydrologique local est un facteur fondamental de leur occurrence. Les conditions sont favorables dès lors que le bilan de l’eau* équilibré ou légèrement excédentaire permet une humidité permanente ou quasi permanente (cas des tourbières et des bas-marais*). Elles sont aussi situées à l’interface entre les milieux terrestres et aquatiques (zone palustre* des plans d’eau et des lacs), dans la frange de fluctuation saisonnière des niveaux d’eau relative au régime climati...

Auteur

Hydrogéomorphologue, Professeur à l’Université Clermont Auvergne, Directeur de GÉOLAB, Clermont-Ferrand, p. 108.
j-luc.peiry@univ-bpclermont.fr

© CNRS Éditions, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540