Version classiqueVersion mobile

L'eau à découvert

 | 
Agathe Euzen
, 
Catherine Jeandel
, 
Rémy Mosseri

Deuxième partie. H2O : aspects fondamentaux

20. L'eau et la dynamique des macromolécules biologiques

Marie-Claire Bellissent-Funel

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’eau est un liquide unique, dont les propriétés sont cruciales pour les processus de la vie. Constituant une part importante du corps humain et de la masse des cellules qui le composent, elle baigne tout ce qui vit et respire. Dans les cellules vivantes, l’eau n’est pas stockée en gros volume, mais semble comme prisonnière entre les tissus et les macromolécules biologiques. Ainsi, les phénomènes essentiels ont lieu en géométrie confinée. Cette eau du vivant, dite « eau d’hydratation », est loin d’être banale à la température du corps, car sa dynamique est ralentie de façon significative. Cette couche d'eau qui délimite la frontière entre les protéines et le milieu intracellulaire qui les entoure est vitale pour leur fonction biologique.

Propriétés de l’eau d’hydratation des protéines

Dans les solutions de protéines globulaires, comme le lysozyme*, trois classes de molécules d’eau se distinguent : les molécules d’eau internes, partie intégrante de la structure crista...

Auteur

Physicienne, Directrice de recherche émérite au CNRS, LLB, Saclay, p. 86.
marie-claire.bellissent-funel@cea.fr

© CNRS Éditions, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search