Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L'eau à découvert

 | 
Agathe Euzen
, 
Catherine Jeandel
, 
Rémy Mosseri

Deuxième partie. H2O : aspects fondamentaux

12. L’eau en gouttes

David Quéré

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’eau et les liquides en général sont des figures de l’informe. Une vaste étendue, comme un lac ou un océan, est plate, conséquence de l’action de la pesanteur. Toutefois, à l’échelle des gouttes, l’eau s’arrondit et, comme Pline dans son Histoire naturelle (Ier siècle), chacun peut s’étonner de sa capacité à adopter « une sphéricité parfaite » quand elle est posée « sur de la poussière ou sur le duvet des feuilles ». En réalité, les gouttes sont ainsi façonnées grâce à une force appelée « tension superficielle », qui tend à minimiser leur surface pour maximiser le nombre de liaisons entre molécules dans le liquide.

Forme et mobilité d’une goutte

Ces principes permettent de comprendre bien des phénomènes qui nous entourent. Les gouttelettes dans les nuages et celles, millimétriques, qui font la pluie sont également sphériques. Sur un plastique ou un verre, elles ne forment plus que des lentilles, en raison de l’interaction du liquide avec son support et elles s’aplat...

Auteur

Physicien, Directeur de recherche au CNRS, Professeur à l’École Polytechnique, PMMH, ESPCI, Paris, p. 70.
david.quere@espci.fr

© CNRS Éditions, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540