Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L'eau à découvert

 | 
Agathe Euzen
, 
Catherine Jeandel
, 
Rémy Mosseri

Deuxième partie. H2O : aspects fondamentaux

7. Les solutions et les dispersions aqueuses

Bernard Cabane

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les solutions dans l’eau

Le liquide le plus abondant sur Terre est l’eau de mer. Il s’agit d’une solution, c’est-à-dire d’un mélange de molécules (eau, oxygène, azote, dioxyde de carbone) et d’ions (sodium, potassium, chlore, sulfate, carbonate). Il est généralement aisé de réaliser une solution dans l’eau : par exemple, le sel et le sucre s’y dissolvent spontanément. En revanche, l’opération inverse coûte cher. Ainsi, pour dessaler l’eau de mer (cf. V.14), pour extraire le sucre d’une boisson sucrée ou pour extraire l’eau d’une boisson alcoolisée, il faut dépenser beaucoup d’énergie. Cette question du mélange, nous parlerons ici de façon imagée de « droit au mélange », est au cœur du second principe de la thermodynamique, et du concept d’entropie. L’eau (parfaitement) pure est une abstraction, et toutes les phases liquides de l’eau sont des mélanges. La stabilité d’une phase, à une température donnée, dépend de son état de mélange, mais aussi de l’énergie emmagasinée dans l...

Auteur

Physico-Chimiste, Directeur de recherche Émérite au CNRS, LCMD, ESPCI, Paris, p. 60.
bernard.cabane@espci.fr

© CNRS Éditions, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540