Version classiqueVersion mobile

L'eau à découvert

 | 
Agathe Euzen
, 
Catherine Jeandel
, 
Rémy Mosseri

Première partie. Les grandes thématiques et les enjeux d'aujourd'hui

8. Histoire et évolution de la distribution de l'eau

André Guillerme

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Dans l'ancienne Égypte, la construction et l'entretien des réseaux d'irrigation sont placés sous la responsabilité directe des rois. Avec l'aide de Hapi, la divinité du Nil, et d’Osiris, identifié avec les eaux fertiles des inondations, les Égyptiens conquièrent la terre avec l'eau. Les travaux commencent vraisemblablement dès le IIIe millénaire. À cette époque, d’autres civilisations — en Chine ainsi que dans les vallées de l’Indus et de l’Euphrate — distribuent l’eau à des fins agricole et urbaine. «  J'ai contraint les fleuves à couler dans les lits que je leur avais tracés ; je les ai conduits partout où ils pouvaient être utiles ; j'ai fécondé la terre stérile par l'eau de mes fleuves » fait inscrire Sémiramis, la fondatrice de Babylone, à l'entrée de ses jardins suspendus, vers – 800 av. J.-C.

L’essor des infrastructures hydrauliques

Dans la civilisation romaine, qui s’étend sur la Gaule au début de notre ère, l’eau naturelle — souterraine, stagnante ou courant...

© CNRS Éditions, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search