Versione classicaVersione mobile
OpenEdition Books CNRS Éditions Linguistique Translatio Chapitre 14. De la construction i...

Translatio

 | 
Gisèle Sapiro

Troisième partie. La traduction comme vecteur des échanges culturels

Chapitre 14. De la construction identitaire à la dénationalisation : les échanges intellectuels entre la France et Israël

Gisèle Sapiro

I formati HTML, PDF, ePub sono accessibili agli utenti delle biblioteche e degli istituti che hanno richiesto la licenza OpenEdition Freemium per Books. Ad ogni modo, l'opera potrà essere acquistata online tramite le nostre librerie affiliate, nei formati PDF e ePub. Se la versione a stampa è disponibile sono proposti dei link verso le librerie in questa stessa pagina.

Estratto del testo

Si les flux de traductions du français en hébreu et de l’hébreu en français relèvent, a priori, d’un rapport asymétrique entre langue centrale et langue périphérique, ce rapport a fortement évolué depuis la première moitié du 20e siècle, passant d’une traduction de l’hébreu en français pour quinze traductions du français en hébreu dans les deux premières décennies de la création de l’État d’Israël à une pour quatre dans les années 1970, puis à une pour trois dans la décennie 1980, jusqu’à s’égaliser dans les années 1990 (voir tableau 1).

Cette évolution tient aux transformations des relations structurant l’espace des échanges culturels internationaux. Au début de la période, la culture française jouissait d’une hégémonie dans le monde, quand la culture hébraïque était en formation. La montée de l’impérialisme culturel américain et la mondialisation ont entraîné un relatif déclin de l’hégémonie française, au moment où la littérature hébraïque accédait à la reconnaissance international...

© CNRS Éditions, 2008

Condizioni di utilizzo http://www.openedition.org/6540

Cerca su OpenEdition Search

Sarai reindirizzato su OpenEdition Search